10 000 euros par mois de primes pour Guéant

Claude a touché 10 000 euros par mois de primes entre mai 2002 et l’ été 2004.

10 000 euros par mois de primes pour GuéantSelon le rapport d’une enquête administrative, Claude Guéant, à l’époque directeur de cabinet du ministre de l’ Intérieur Nicolas Sarkozy, a touché 10 000 euros par mois de primes provenant de frais d’enquête, entre mai 2002 et l’été 2004. Cette enquête avait été demandée par Manuel en mai dernier suite à la découverte de primes en liquide touchées par Claude Guéant lors de la perquisition de son domicile ( voir Les primes de Claude Guéant).

Cette pratique de primes, qui avait été abolie le 1er janvier 2002, a donc bien été rétablie de mai 2002 à l’été 2004. Selon ce rapport, il semble que « pendant deux ans« , le budget alloué au ministère de l’Intérieur pour les personnels de cabinet « ait été complétée de versement en provenance des frais d’enquête et de surveillance« . Il semblerait donc que Claude Guéant ait bien dit la vérité concernant la provenance de ces primes, même si cette affaire pose la question de l’opacité des frais de police. Le rapport estime également que Claude Guéant a détourné les frais de police de leur usage.

Ces rapports d’inspection sur les primes de Guéant ont été remis au procureur de la République de Paris. Claude Guéant a-t-il été le seul à bénéficier de ces primes et pratiques opaques ?

source: le Parisien

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

Les commentaires sont fermés.