Bayrou pour réduire la dépense publique et augmenter la fiscalité

François Bayrou compte réduire le public de la France de 10 milliards d’euros dès 2012. Voici le programme économique de François Bayrou.

Programme économique de BayrouBayrou ne compte pas s’arrêter là et espère réduire le déficit de 30 milliards d’ euros les 3 années suivantes en préconisant une hausse de la fiscalité.

Pour atteindre ses objectifs de réduction du déficit, Bayrou préconise une hausse de 2 points de la TVA ainsi que le gel de la dépense publique.

Selon Bayrou, ces mesures fiscales permettraient d’éliminer le déficit un an avant l’échéance prévue par le gouvernement et 2  ans avant le PS.

L’idée de Bayrou est de combler le déficit public ( 100 milliards d’euros par an) en économisant 50 milliards d’euros sur les et récupérant 50 milliards d’euros de recettes nouvelles en 3 ans et demi, notamment via une hausse de la fiscalité.

D’après Bayrou, le gel des dépenses de l’Etat, de la Sécu, des collectivités locales permettrait de récupérer 25 milliards d’euros par an grâce à l’inflation.

Bayrou ne veut pas supprimer le principe du non-remplacement d’ 1 fonctionnaire sur 2 mais le moduler.

Bayrou compte également réduire le budget de l’ Elysée ( 110 millions d’euros par an) de 20%. Le président du MoDem compte également économiser 20 milliards d’euros sur les dépenses de santé en 3 ans.

Bayrou veut refiscaliser les heures supplémentaires et augmenter de la points a TVA.

Bayrou envisage de porter la tranche de 41% de l’ à 45% et créer une tranche à 50% pour les revenus supérieurs à 250 000 euros par an et a déclaré ne pas souhaiter supprimer le quotient familial.

source: la Tribune

Partagez:

Voir aussi

3 Commentaires sur “Bayrou pour réduire la dépense publique et augmenter la fiscalité”

  1. augustin2528 dit :

    Il ne faut pas se satisfaire de réduire de 10 milliars un défict sur an . Il restera 100 milliards de déficit sur un an.
    Et il serai intéressant de parler du cumul depuis des années qui doit être d’environ 2.000 milliards. Les intérêts des emprunts contractés par l’Etat pour rembourser la dette de la République sont colaussaux et augmentent la dette. Qui aurait d’autres infos sur le sujet.

  2. PADOVANI Alain dit :

    BAYROU et ses amis élus politiques ont aussi accepté de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale DEBRE, en cadeau d’adieu, une assédic caviar de 6000 € par mois octroyée aux députés durant 5 ans en cas de perte de leur mandat parlementaire ! Il n’a rien dit non plus lorsque nos députés européens viennent de s »augmenter de 1500 €/mois. Il ne dénonce pas enfin les centaines de vice-présidents des communautés urbaines ou de communes, payés entre 930 et 1800 €/mois bruts, sans objectif, sans feuille de route, sans emploi du termps, accordés à des petites copains politiques à raison de 45 par intercom PS-UMP et qui à ce prix sont prêts à votrer alors n’importes quelles décisins territioriales de leurs « chers » Présidents, même si elles s’avèrent désastreuses pour leurs administrés. Mr BAYROU a déjà été au pouvour, il fait partie avec le PS-PC, UDF, RPR-UMP et les Verts, de cet actuel modèle politique français défaillant, à bout de souffle, périmé, usé et grillé qu’il faut renverser dès le 1° tour de la présidentielle..Tel sera l’enjeu historique de cette présidentielle 2012 !…
    Alain PADOVANI, pouvoir-achat-mensonge.over-blog.com chargé de la mobilisation nationale du monde associatif apolitique de France défendant les intérêts et les droits des citoyens, soit 9 millions de membres bénévoles non subventionnés…qui seront aussi des électeurs.

  3. PADOVANI Alain dit :

    BAYROU et ses amis élus politiques ont aussi accepté de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale DEBRE, en cadeau d’adieu, une assédic caviar de 6000 € par mois octroyée aux députés durant 5 ans en cas de perte de leur mandat parlementaire ! Il n’a rien dit non plus lorsque nos députés européens viennent de s’augmenter de 1500 €/mois. Il ne dénonce pas enfin les centaines de vice-présidents des communautés urbaines ou de communes, payés entre 930 et 1800 €/mois bruts, sans objectif, sans feuille de route, sans emploi du temps, accordés à des petits copains politiques à raison de 45 par intercom PS-UMP et qui à ce prix, sont prêts à voter alors n’importes quelles décisions territoriales de leurs « chers » Présidents, même si elles s’avèrent désastreuses pour leurs administrés. Mr BAYROU a déjà été au pouvoir, il fait partie avec le PS-PC, UDF, RPR-UMP et les Verts, de cet actuel modèle politique français défaillant, à bout de souffle, périmé, usé et grillé qu’il faut renverser dès le 1° tour de la présidentielle..Tel sera l’enjeu historique de cette présidentielle 2012 !…
    Alain PADOVANI, blog pouvoir-achat-mensonge.over-blog.com chargé de la mobilisation nationale du monde associatif apolitique de France défendant les intérêts et les droits des citoyens, soit 9 millions de membres bénévoles non subventionnés…qui seront aussi des électeurs.