Combien coûte l’ obligation de travail pour le RSA ?

Les allocataires bénéficiant du devront désormais travailler 7 heures par semaine pour ne pas être pénalisés.

Coût de l' obligation de travail pour le RSA Pour bénéficier du RSA il faudra désormais travailler 7 heures par semaine, sous peine de voir son RSA diminuer, voire même d’être supprimé. Les bénéficiaires de ces contrats devraient gagner 130 euros de plus par mois, en cumulant le RSA et salaire, payé sur la base du Smic.

10 000 contrats de travail courts seront imposés d’ici la fin de l’année à des bénéficiaires du RSA dans 10 départements tests.

Ces contrats aidés et rémunérés de 7 heures par semaine, seront des contrats uniques d’insertion (CUI), aidés à 95% par l’Etat et les Conseils généraux. Cette obligation de travail pour les bénéficiaires du RSA engendre donc un coût pour l’ Etat !

Le coût de l’ obligation de travail pour le RSA est estimé à 25 millions d’euros pour l’ Etat et les collectivités.

source: RMC

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

1 Commentaire sur “Combien coûte l’ obligation de travail pour le RSA ?”

  1. D H dit :

    On entends de temps en temps, des politiques habituels (évidemment) parler de qualités (comme si c’était possible dans la bouche de ceux qui s’en prévalent eux-mêmes). Qualités telles : « l’imagination ».
    Je m’escaffe de cette soit-disant mesurette probablement tiré d’un think tank et non du ou des politiques serviles à d’autres intérêts que ceux de chaque français et qui évoquent une mesurette en particulier.
    En effet, comment l’état et collectivité territoriale en déficit exponentiel du fait des intérêts des banques supranationales, peuvent soutenir qu’il pourrait financer cela de quelle que manière que ce soit à moyen terme ?
    Formidable de connerie les think tank et ceux qui s’en prévalent, Seul le peuple a un cerveau et réveillons le.