Combien coûte la fraude sociale ?

Le gouvernement a enfin décidé de partir en guerre contre la fraude aux prestations sociales.

Coût de la fraude socialeLe coût de la fraude aux prestations sociales est estimé à près de 4 milliards d’euros. Sur ces estimations de 4 milliards d’euros de fraudes aux prestations sociales, seulement 458 millions d’euros de fraudes ont été détectées.

Le gouvernement va donc intensifier les contrôles et sanctionner financièrement les abus et les fraudes sociales.

Le coût total de la fraude sociale serait de l’ ordre de 20 milliards d’euros pour le travail au noir !

Maj :  Sur les 20 milliards d’euros de fraudes sociales, seuls 10 à 20% sont dues aux fraudeurs dénoncés par Sarkozy ( fraudeurs du RSA, des allocations chômage, etc). Le reste, et donc la majorité des fraudes sociales, sont en fait les cotisations non payées par les entreprises !

estime que 10 à 15% des arrêts de travail de longue durée sont considérés comme abusifs.

Le gouvernement compte intensifier la lutte contre la fraude sociale, qui représente une source d’ économies potentielles importante pour l’ Etat.

source: le Figaro

 

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

1 Commentaire sur “Combien coûte la fraude sociale ?”

  1. PAB dit :

    Dans ce domaine, il s’agit de cultiver le discours et laisser croire que les pouvoirs publics vont faire quelquechose. Rassurons les fraudeurs : Rien ne changera ! D’autant que ce détournement de fonds publics est souvent une question de culture…Et que les distributeurs d’argent public répugnent à rechercher les tricheurs et à les sanctionner. Ce n’est pas, seulement, l’angélisme qui les motive, mais tout simplement, la « trouille » d’éventuelles représailles…Les juges ont pris le pli, depuis longtemps, en faisant preuve d’une faiblesse coupable à l’égard des petits et grands délinquants et ce, pour les mêmes raisons.