Comparatif programme fiscal de Sarkozy et Hollande

Nicolas et François seront donc tous 2 au second tour de l’ élection présidentielle. Voici un comparatif du programme fiscal de Sarkozy et du programme fiscal de Hollande.

Comparatif programme fiscal de Sarkozy et HollandeProgramme fiscal de Hollande

– fusion à terme de l’ impôt sur le revenu et de la CSG.

– nouvelle tranche à 45% pour les revenus supérieurs à 150 000 euros par part et plafonnement à 10 000 euros de la diminution d’impôt tirée des niches fiscales.

– hausse de 25% de l’allocation de rentrée scolaire.

– baisse du plafond du quotient familial pour les 5% de ménages les plus aisés.

Relèvement de l’ ISF pour les plus gros patrimoines et abattement sur les successions ramené à 100 000 euros par enfant.

Programme fiscal de Sarkozy

Mesure nouvelle

– taxe sur les exilés fiscaux ( voir Taxer les exilés fiscaux).

Mesures déjà votées

– gel du barème de l’ impôt sur le revenu entraînant une hausse pour les assujettis, et une entrée dans le barème pour certains foyers non imposables.

– contribution exceptionnelle de 3% sur les revenus compris entre 250 000 et 500 000 euros pour un célibataire ( le double pour un couple), et de 4% au-delà.

– fin des 3 déclarations de revenus l’année du mariage ou du pacs qui permettait de réduire les impôts.

– réduction de 10% des taux et plafonds des avantages fiscaux pour la grande majorité des niches fiscales, sauf réduction d’impôt emploi à domicile, crédit d’impôt pour frais de garde des jeunes enfants et réduction d’impôt pour dons aux œuvres.

– fin du dispositif Scellier fin 2012.

– taxe de 0,1% sur les achats d’actions de grosses sociétés cotées en Bourse.

– hausse de 2 points des prélèvements sociaux sur tous les revenus du patrimoine (mobilier et immobilier) de 13,5 à 15,5%.

– hausse du prélèvement libératoire sur les dividendes et intérêts de placements perçus à compter de 2012 (de 19 à 21% pour les dividendes et à 24% pour les intérêts). Suppression du seuil de cession ( tous les prélèvements fiscaux et sociaux s’appliquent dès le premier euro, soit 32,5% contre 30,3% auparavant).

– doublement de la durée de détention pour être exonéré de taxation des plus-values lors de la revente d’un bien immobilier.

– hausse du taux d’imposition des plus-values immobilières sur les cessions réalisées depuis octobre 2011 (32,5% de prélèvements fiscaux et sociaux).

allégement de l’ ISF en contrepartie de la suppression du bouclier fiscal.

– hausse de 1,6 point du taux de au 1er octobre 2012.

– taxe sur les loyers abusifs, sur les alcools forts.

A titre de comparaison, le programme fiscal de Marine prévoyait:

– taxe d’habitation intégrée à l’impôt sur le revenu sous la forme d’une nouvelle taxe progressive comme l’impôt sur le revenu.

– tranche supérieure de l’ impôt sur le revenu portée à 46%.

– création d’un impôt progressif unique sur le patrimoine. Fusion entre la taxe foncière et l’ ISF.

Finalement, pas de programme au sens propre du terme pour Nicolas Sarkozy car souvent des « annonces » concernant des mesures déjà adoptées qui en plus ne sont pas vraiment des révolutions fiscales. En regardant le programme fiscal de Marine Le Pen, on s’aperçoit aussi qu’il est beaucoup plus proche de celui de François Hollande que de celui de Nicolas Sarkozy.

Voir aussi le comparatif des impôts payés par les français selon si Sarkozy ou Hollande est élu : Combien d’ impôts vont payer les français si Sarkozy ou Hollande est élu ?

source: Le Figaro et LCI

 

 

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : , , ,

Les commentaires sont fermés.