Coût des jours fériés

Quel est le véritable coût des jours fériés pour l’économie française ?

Coût des jours fériésAvec tous les jours fériés du mois de mai, 2013 comptera 251 jours travaillés, soit 2 de moins qu’en 2012. Mais ces jours fériés ont un coût.

Selon l’ Insee, les jours fériés coûteront 2 milliards d’euros à l’ économie française en 2013, soit 0,10 point de PIB. Or, la vient d’annoncer ses prévisions de pour la France ( voir La France en récession), avec une croissance négative de -0,1% du PIB en 2013, soit exactement le manque à gagner entrainé par le coût des jours fériés.

L’ Insee estime même que le manque à gagner des jours fériés pourrait se chiffrer à 3,8 milliards d’euros, soit 0,19 point de PIB.

En réponse aux calculs de l’ Insee sur le coût des jours fériés, le ministre du Travail Michel Sapin a déclaré sur Europe1: « Et puis, compte tenu de cela, on supprime le 1er mai, on supprime le 8 mai, le 9 mai? Vous allez voir ce que ça va donner. Soyons un peu plus raisonnables. Ça n’empêche pas de reprendre des forces pour travailler plus encore après. »

Selon un sondage, 1 actif sur 2 serait prêt à renoncer à des jours fériés pour améliorer la situation économique de la France.

Mais tout le monde ne considère pas les jours fériés comme étant une partie du problème économique de la France. Ainsi, Mathieu Plane, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), a déclaré: « Vu la situation actuelle, cela joue assez peu et n’amplifiera pas le contexte de crise. Nous sommes dans une situation où l’offre est excédentaire et la demande déficitaire. Les entreprises ont eu le temps de se préparer en répartissant la charge de travail« . Mathieu Plane explique également que les jours fériés profitent au tourisme et aux loisirs, générant des « effets de transfert« .

Le coût des jours fériés justifie-t-il leur suppression ?

source: 20minutes

Partagez:

Voir aussi

1 Commentaire sur “Coût des jours fériés”

  1. cher dit :

    il serait interessant de verifier le taux d’absentéisme qui est concomittant aux jours fériés, car certains les utilisent pour boucler leur pont ou leur semaine de congés, ce qui désorganise complètement un planning bien structuré au départ.