Déficit de l’ Unedic

Avec le de l’ Unedic qui continue de se creuser, le gouvernement réfléchit désormais à une réforme de l’ allocation-.

Déficit de l' UnedicL’ allocation-chômage coûte trop cher ! Dans un rapport publié cette semaine, la Cour des comptes pointe du doigt les défaillances de l’ allocation-chômage ainsi que le coût trop élevé de l’ Unedic ( voir Combien coûte l’ allocation chômage ?).

L’ Unedic devrait afficher un déficit de 5 milliards d’euros à la fin de l’année. Avec un tel déficit, la dette de l’ Unedic passerait ainsi à 18,6 milliards d’euros !

Le ministre du Travail Michel Sapin a déclaré qu' »il faudra prendre des mesures sur ce régime chômage« . Le gouvernement souhaiterait ramener le déficit de l’ Unedic à un niveau « raisonnable« . Pour cela, le gouvernement envisage de réduire les montants des .

Michel Sapin a néanmoins tenté de relativiser ces mauvaises nouvelles: « Qu’un système d’indemnisation du chômage soit déficitaire dans une période de gros chômage, c’est la nature des choses, c’est je dirais même un peu fait pour ça« .

Le gouvernement réussira-t-il à réduire le déficit de l’ Unedic ?

source: latribune.fr

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : , ,

1 Commentaire sur “Déficit de l’ Unedic”

  1. Gnommy dit :

    Il n’y a donc plus ‘ équilibre ‘ entre les recettes et les dépenses ?

    Etonnant, non ?

    Ah non, pas du tout même…

    La question ne devrait-elle pas plutôt être ‘ pourquoi ‘, plutôt que de vouloir ‘ réduire ‘ les allocations ?

    C’est là qu’apparaît encore plus ( si c’était encore nécessaire… ) la véritable volonté de ce gouvernement fauxcialiste.

    Sont-ils autre chose que libéraux ?

    Font-ils réellement une politique sociale ?

    La réponse est non.

    Pendant que tout le monde était ‘ gentiment ‘ occupé par le mariage ‘ gay ‘, les émigrés fiscaux et la guerre en Afrique, la réforme du travail, elle, était ‘ négociée ‘…

    Pour réduire le déficit, il n’y a que 2 solutions :

    – Réduire les dépenses.
    Les accords de wagram vont dans ce sens, cherchez donc quelles seront, si cet ‘ accord ‘ est voté, les conditions d’accès aux allocations chômage…
    Les dépenses vont être réduites très vite…
    Les allocations aussi.

    – Augmenter les recettes.
    Même pas en rêve.
    Cadeaux sur cadeaux.
    On commence par conserver l’exemption de charges patronales pour les PME de moins de 20 salariés ( tout en fiscalisant celles de tous les salariés sans exception )
    Ensuite, on ‘ ajoute ‘ les exemptions de charges patronales pour les 60 000 emplois ‘ aidés ‘.
    ‘ Aidés ‘ ?
    Subventionnés.
    Subventionnés par les charges patronales/salariale ?
    Non.
    Par les impôts/taxes, donc par l’endettement public.

    Le déficit de l’ UNEDIC peut-il être résorbé ?

    Nan

    Il ne peut qu’augmenter toujours plus, un peu comme la dette publique…

    La différence ?
    L’ UNEDIC est encore très loin du niveau d’endettement de la dette publique, mais laissez-leur le temps, ils vont y arriver…