Déficit de la Sécu 2011

Le déficit de la 2011 est moins important que prévu, avec un déficit de 8,6 milliards d’euros du régime général de l’ Assurance-maladie.

Déficit de la Sécu 2011Le déficit de la Sécu s’ établit ainsi à 8,6 milliards d’euros en 2011, contre 11,6 milliards en 2010. Le déficit de la Sécu est inférieur de 900 millions d’euros aux prévisions, grâce notamment à une baisse constante des frais de gestion et à une réduction des effectifs.

Le directeur de l’ Assurance-maladie prévoit que le déficit de la Sécu sera ramené en 2012 à la moitié de ce qu’il était en 2004.

Dans leur programme électoral, et Hollande prévoient tous 2 des hausses des de santé.

Malgré cela, le directeur de l’Assurance-maladie se montre confiant pour l’avenir des finances de la Sécu, alors que le Medef estime que l’ Assurance-maladie est au bord de la faillite et réclame une réforme du système de santé français.
source: le Figaro

Partagez:

Voir aussi

2 Commentaires sur “Déficit de la Sécu 2011”

  1. atila2 dit :

    Le Medef réclame surtout la privatisation de la Sécurité Sociale afin de se faire du pognon sur le dos des malades, comme en Amérique.

  2. Satelmarc dit :

    8.6 milliards, c’est moins mal mais c’est toujours un déficit. La France est pourtant championne du niveau de prélèvements pour les cotisations sociales, mais sans jamais arriver à équilibrer les comptes. Il faut dire que chez nous c’est l’habitude, de toutes nos institutions publiques, de la plus petite commune au plus gros des ministères, on ne connait que la gestion déficitaire.
    Le problème est qu’à présent nous approchons du point de rupture et que je ne vois encore aucun candidat avec un programme réaliste de redressement.

    Chez nos voisins Allemands : 29 milliards d?euros d?excédent dans la protection sociale outre-Rhin, là où la France cumulait encore un déficit de 11 milliards d?euros en 2010 :
    774 milliards de recettes sociales et 745 milliards de dépenses sociales en Allemagne, des chiffres qui font rêver quand on a en France 606 milliards de recettes et 624 de dépenses. Les recettes en France sont proportionnellement plus élevées qu?en Allemagne, comment ces surcoûts se répartissent-ils ? Trois sources principales de financement sont utilisées pour équilibrer les comptes de la protection sociale : les cotisations salariales, les cotisations patronales et les contributions publiques, principalement composées d?impôts dédiés à la protection sociale.
    Lire la suite sur marco44.over-blog page 97888975
    Voici quelques bonnes pistes à suivre sur lesquelles, nous aimerions que des candidats s’engagent sur des idées qui aujourd’hui s’imposent face aux 90 milliards de déficits qui s’ajouteront encore cette année et nous nous emmèneront au delà des 1800 milliards de dettes – – –
    1/ Sur la santé : Etre plus vigilants sur les prix des médicaments dans notre pays, par rapport aux pays voisins. (écarts relevés de 1 à 10 parfois, chez nous les labos font leur loi)
    2/ Mettre à niveau tous les régimes de retraites (publics et privés)
    3/ Mettre au même niveau les 4 jours de carence pour les arrêts de travail
    4/ Donner des allocations familiales dès le 1er enfant mais à ceux qui en ont réellement besoin et plafonner à 4 enfants (comme en Tunisie)
    5/ Continuer la chasse aux fraudeurs (prestations sociales et arrêts de travail)
    6/ Mettre fin au monopole du système des caisses maladies et du RSI, et laisser la liberté aux Français de s’assurer dans les compagnies d’assurances privées. (d’ailleurs les caisses RSI des non salariés sont elles déficitaires ?)
    10/ Suppression de tous les organismes inutiles ou d’utilité non prioritaire (conseils économiques et sociaux)
    Voilà un petit aperçu, pour la santé et les retraites, et en cherchant bien, nous pourrons encore en trouver quelques dizaines dans tous les domaines – – – –
    Lire la suite sur marco44.over-blog page 99037852