Dégradation des soldes publics en France

La reprise économique, plus forte qu’attendu, a entraîné, dans de nombreux pays, un surcroît de recettes publiques et, par conséquent, des résultats budgétaires légèrement meilleurs que prévus. Les déficits publics sont néanmoins souvent restés en 2010 très proches des hauts niveaux de 2009.

Dégradation des soldes publics en France

 

Dans certains Etats (Allemagne, Autriche notamment), ils ont été quelque peu supérieurs à ceux de l’année précédente. Le public moyen, hors France, de la zone euro s’est établi, en 2010, à 5,8 points de PIB (contre 6,0 en 2009) et celui de l’Union à 27 à 6,3 points de PIB (contre 6,7 en 2009). Contrairement à l’année 2009, où tous les Etats de l’Union avaient enregistré des déficits publics, deux Etats membres sont revenus à l’équilibre dès 2010 (Suède et Estonie). Le déficit public français est ainsi resté supérieur aux moyennes communautaires, comme ce fut presque toujours le cas au cours des quinze dernières années.

Le déficit public français est resté deux fois plus élevé que celui de l’Allemagne (7,1 % du PIB contre 3,3 %), même s’il a diminué alors que celui de l’Allemagne a augmenté de 0,3 point de PIB. Pour la 4e année consécutive, le déficit public français a été plus élevé que le déficit italien (avec un écart de 2,5 points de PIB). Or, l’Italie a constamment enregistré une plus faible que celle de la France depuis près de quinze ans et a connu une forte récession en 2009 (-5,2 % après -1,3 % déjà en 2008).

source: Rapport des finances publiques 2010 de la

Partagez:

Voir aussi

1 Commentaire sur “Dégradation des soldes publics en France”

  1. Satelmarc dit :

    Et Mr Sarkozy pourra bien nous dire tout ce qu’il voudra, mais nos chiffres sont tres mauvais. —