Délais de carence maladie

Le gouvernement va appliquer un jour de carence pour les arrêts maladie des et le délai de carence dans le privé va passer à 4 jours.

Délais de carence maladieLe gouvernement n’appliquera donc qu’un seul jour de carence pour les fonctionnaires en arrêt maladie, alors qu’un député UMP préconisait d’instaurer un délai de carence maladie de 3 jours dans le public comme dans le privé ( voir Arrêts maladie des fonctionnaires).

Mais et le gouvernement ont également décidé de faire passer le délai de carence maladie à 4 jours dans le privé… « Par soucis d’équité » a osé déclaré François Fillon. Donc selon Fillon, 1  jour de carence maladie dans le public et 4 jours dans le privé, c’est équitable… Drôle de vision de l’équité ! Encore une fois, le privé va payer pour le public.

François Fillon a déclaré que son gouvernement « avait réduit comme jamais les inégalités entre public et privé« , estimant que « le choix d’un jour paraît raisonnable« . De quelle réduction parle-t-il ? D’autant que les abus répétés d’ arrêts maladie sont courants dans la fonction publique, et ce n’est pas un jour de carence maladie qui changera quoi que ce soit. Par contre, il ne fait plus bon tomber malade pour les salariés du secteur privé. Un délai de carence maladie de 3 jours était déjà largement suffisant… Nul doute que nos chers ministres du gouvernement touchent eux leur pleine indemnité mensuelle lorsqu’ils tombent malade…

Maj : le gouvernement Fillon revient finalement sur sa décision d’ instaurer 4 jours de carence maladie dans le privé. Le privé conserve donc un délai de carence maladie de 3 jours. Le délai de carence maladie dans le public reste quant à lui fixé à 1 jour.

source: le Figaro

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

4 Commentaires sur “Délais de carence maladie”

  1. Larnicol dit :

    Inadmissible et révoltant cette augmentation des inégalités!
    Comme l’argument qui prétend que 75% des employeurs privés règlent ces 3 jours. Faux.

  2. Gendre dit :

    Mr Fillon trouve qu’il y a égalité lorsque la durée de carence pour arrêt maladie dans le privé est le quadruple que celle appliquée à la fonction publique. Il n’est pas étonnant qu’ avec des approximations aussi nulles les finances de l’État soit si mal gérées…

  3. STER dit :

    Mais quel imbécile de raisonnement !!!

  4. charlie dit :

    Le prix de la santé (peau) d’un salarié du privé ne vaut pas grand chose (4 fois moins) comparé à celui d’un fonctionnaire dont les absences pour maladie sont devenues un droit ! Nos élus eux ne risquent pas de tomber malades et quand bien même le seraient-ils, ils perçoivent néanmoins toutes leurs indemnités y compris celles résultant du cumul de mandats. Bravo pour la devise de la République Française.