Exil fiscal de Bernard Arnault

Bernard Arnault aurait déjà transféré la plupart des actions de sa holding française vers une autre holding en Belgique.

Exil fiscal de Bernard ArnaultPour protéger son patrimoine, Bernard Arnault a choisi l’ exil fiscal. L’ homme d’affaires le plus riche de France, et patron de LVMH, aurait en effet, selon Libération, fait transférer la majeure partie des actions de sa holding française vers Bruxelles.

Bernard Arnault aurait ainsi fait transférer 31% des parts de sa holding française en décembre 2011 ( 6,5 milliards d’euros) vers Pilinvest, société belge basée à Bruxelles et créée par le patron de LVMH. Bernard Arnault aurait également fait transférer vers Pilinvest les 48,5% de sa holding détenus en usufruit par ses enfants.

Bernard Arnault souhaitait ainsi protéger son patrimoine pour ses enfants: en cas de décès avant 2023, le contrôle de cette fortune serait géré par une fondation privée appelée Protectinvest, qui gèrerait les intérets des 5 enfants Arnault jusqu’à leur majorité. C’est l’ancien ministre de l’ Economie Thierry Breton qui préside le « comité des sages » de cette fondation Protectinvest.

La majeure partie de la fortune de Bernard Arnault est donc désormais domiciliée en Belgique, même si le contrôle juridique de LVMH reste français.

Bernard Arnault a-t-il eu raison d’opter pour l’ exil fiscal afin de protéger son patrimoine ?

source: latribune.fr

Partagez:

Les commentaires sont fermés.