Expatriation : ces Français qui fuient le socialisme

Ce numéro des Enquêtes du contribuable consacré à l’expatriation des Français le démontre : à rebours des chiffres que nous assènent les Pravda médiatiques, les super riches sont une minorité dans le bataillon des candidats à l’exil.

L’expatriation est devenue un phénomène de masse. Elle touche l’ensemble des classes françaises. Riches comme pauvres, étudiants ou actifs, retraités, traders, créateurs d’entreprises, les candidats au départ se ramassent à la pelle. Perspectives de carrière, augmentation du pouvoir d’achat ou cieux fiscaux plus cléments…Ils sont 285 000 à partir chaque année.

Ce numéro des Enquêtes du contribuable consacré à l’expatriation des Français le démontre : à rebours des chiffres que nous assènent les Pravda médiatiques, les super riches sont une minorité dans le bataillon des candidats à l’exil. A une écrasante majorité, ce sont «des gens comme vous et moi» qui entonnent le chant du départ pour un aller bien souvent sans retour. Ils fuient la politique économique et fiscale suicidaire à l’oeuvre depuis plusieurs décennies en France.

Pour commander en ligne ce numéro.

"Ces Français qui fuient le socialisme" , Les Enquêtes du contribuable n°2 – décembre 2013/janvier 2014 -3,5 €

« Ces Français qui fuient le socialisme » , Les Enquêtes du contribuable n°2 – décembre 2013/janvier 2014 -3,5 €

Sommaire

3 Edito

5 Actualités

8 Entretien avec Pierre Gattaz, patron du Medef : « Notre pays ne fait plus rêver »

14 Le sondage : les Français et l’expatriation économique et fiscale

16 La notion clé

17 Sur les routes de l’exode

18 Le sauve-qui-peut français

22 Une expatriation en progression constante

25 Les Huguenots, un précédent historique

26 Les cerveaux partent, les estomacs entrent

28 Ces célébrités qui ont choisi l’exil

30 «Le courage du changement » par Alain Mathieu, président d’honneur de Contribuables Associés

32 Deutschland Über Alles !

33 Désirs d’avenir

34 L’exil des « sans-fortune »

38 La Sécu boudée par les Français de l’étranger

39 «Pourquoi je pars aux Etats-Unis » par Eric Martin, rédacteur en chef des Nouvelles de France

40 Olivier Laplace, chef d’entreprise : «La France crève de sa rigidité»

42 Bons baisers de Bruxelles : la Belgique séduit les familles françaises

44 Le bon plan financier des fonctionnaires expatriés

46 Mieux vaut être prof à Tombouctou qu’à Sarcelles

47 Ils fuient l’enfer fiscal

48 Dany, Gérard, Johnny et les autres… mais que reprochent-ils vraiment à nos impôts ?

52 Yann Galut veut saigner les émigrés fiscaux

53 Paul Dubrule, le sénateur qui a choisi l’exil

54 «Histoires vraies d’éxilés fiscaux » par Jean-Philippe Delsol, avocat fiscaliste.

55 On a besoin des riches

56 Sommes-nous tous des délinquants pour le ?

57 Lire, écouter, voir

58 H16 en liberté

60 C’est vous qui le dites

63 D’hier et d’aujourd’hui

66 L’humeur vagabonde : ce n’est pas Tapie qui a mené au naufrage le Crédit lyonnais

67 Un dessin vaut mieux qu’un long discours

« Ces Français qui fuient le socialisme », Les Enquêtes du contribuable décembre 2013/janvier 2014 – 68 pages, 3€50. En kiosque le 29/11/13 et sur abonnement (www.contribuables.org/boutique/product.php?id_product=110). Pour commander en ligne ce numéro.

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

2 Commentaires sur “Expatriation : ces Français qui fuient le socialisme”

  1. gollumelit dit :

    Qui préservera l’ humain? Quid de l’euthanasie et de l’avortement remboursé?

    • Chantal dit :

      Apparemment, vous préférez que l’on laisse crevez dans leurs lits les personnes malades en fin de vie, ou en trop grande souffrance, et que les femmes violées en reviennent aux aiguilles à tricoter. Quel être charitable vous êtes. Vous ne méritez pas d’être préservé !

      Quant à l’humain, il a beaucoup de ressources insoupçonnées, ses neurones miroirs fonctionnent et lui permettent de reconnaitre ses contemporains dans la souffrance. Les vôtres (de neurones miroirs) semblent totalement absents !
      Et, en avoir, fait la grandeur de l’homme !!