Financement de la campagne de Hollande

Jean-Jacques Augier et Bernard Cottin, 2 énarques, s’occupent du financement de la campagne présidentielle de François . Qui finance la campagne de Hollande ?

Financement de la campagne de HollandeFrançois Hollande « n’aime pas les riches ». Il a pourtant des amis et camarades de promo à l’ ENA fortunés.

Jean-Jacques Augier et Bernard Cottin, président et vice-président de l’association de financement de la campagne de Hollande, ne sont pas des indigents. Le premier a fait ses classes à bonne école, comme patron de G7, la société de taxis de Rousselet. Après quoi, de placements audacieux en investissements juteux, il est devenu éditeur puis proprio de librairies, avant d’investir dans les entreprises de biotech.

Cottin, lui, a dirigé la société Numericable jusqu’en 2009. Avant de devenir PDG de la très sélecte maison de ventes aux enchères Piasa, qui compte parmi ses actionnaires François Pinault, l’avocat d’affaires Jean-Michel Darrois et… Laurent Fabius. Que des gentilshommes de fortunes.

Pour la campagne présidentielle de Hollande, le leur a dépêché ses propres intendants: son trésorier, sa directrice administrative et financière et son expert-comptable. Un vrai conseil d ‘administration ! Faut dire : le , contrairement à l’ UMP, a banqué. Une avance de 11 millions d’euros, sans intérêts.

Depuis que Hollande est officiellement candidat, tout ce petit monde se réunit chaque mardi au QG de campagne et passe au peigne fin les de la semaine. « On a fixé un plafond à chaque responsable de pôle: communication, déplacements, impression, etc., explique Régis Juanico, le trésorier. Nous leur adressons un feu vert, orange ou rouge. » Et, quotidiennement, des « coast killers » négocient chaque euro des devis. Augier lui-même est intraitable, paraît-il, sur le coût du moindre tract et vérifie jusqu’à  la quantité d’encre facturée.

Côté donateurs, l’objectif a été fixé à 1 million d’euros. Au début de mars, 350 000 euros avaient été récoltés pour le financement de la campagne de Hollande. Une spécialiste de la chasse aux dons a été recrutée. Elle travaillait auparavant dans une ONG. Son slogan ? Au PS, le pognon, c’est maintenant.

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : , ,

Les commentaires sont fermés.