Fraude fiscale chez Wendel

Le fisc réclame 140 millions d’euros à Ernest-Antoine Seillière et Jean-Bernard Lafonta du groupe Wendel à cause d’un montage financier douteux.

Fraude fiscale chez WendelLe fisc réclame ainsi 40 millions d’ euros à Ernest-Antoine Seillière, directeur du groupe Wendel, et près de 100 millions d’euros à Jean-Bernard Lafonta, ancien directeur de Wendel.

En effet, le montage financier mis en place par Wendel pour intéresser 14 de ses cadres est fiscalement incorrect selon le Comité d’abus de droit fiscal.

Suite à ce montage financier, Ernest-Antoine Seillière avait perçu 65 millions d’euros de gratifications, et Jean-Bernard Lafonta avait quant à lui reçu 150 millions d’euros.

Les autres cadres de Wendel impliqués dans ce montage financier devront également s’acquitter de lourdes pénalités vis à vis du fisc, qui envisage des poursuites judiciaires.

De plus, Jean-Bernard Lafonta vient d’être condamné par le Conseil d’ Etat à payer une amende de 1,5 million d’euros d’amende pour la montée en capital de Saint-Gobain, une opération financière contestée.

source:

Partagez:

Les commentaires sont fermés.