Impôts des journalistes

Impôts des journalistes. Grâce à l’ allocation pour frais d’emploi des journalistes, les journalistes paient moins d’ impôts.

L’ allocation pour frais d’emploi des journalistes est une niche fiscale pour journalistes créée par le gouvernement Jospin. Juppé avait supprimé cette allocation pour journalistes mais la gauche l’a rétablie par la suite.

Principe de l’ allocation pour frais d’emploi des journalistes

Les journalistes sont autorisés à retrancher 7 650 euros de leur salaire imposable, au nom des frais professionnels non remboursés par leur employeurs.

Pour journaliste célibataire gagnant 2 500 euros par mois, cela représente une économie de plus de 1000 euros sur le paiement de l’ . Avec l’ allocation pour frais d’emploi des journalistes, au lieu de payer 2534 euros d’ impôt sur le revenu, le journaliste n’en paye que 1477 euros.

Un député avait demandé à François Baroin de supprimer cette niche fiscale pour les journalistes en 2010. Mais Baroin avait refusé.

Avec 37 415 cartes de presse délivrées en 2010, le coût pour l’ Etat de  l’ allocation pour frais d’emploi des journalistes reste cependant négligeable.

source: slate.fr

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

Les commentaires sont fermés.