ISF des ministres

Panique dans les , chez les chargés de communication et attachés de presse, tous réunis à Matignon le 1er juin. C’est l’annonce d’une enquête, conduite par L’Express, sur les ministres et leurs impôts, ISF compris, qui a inquiété les pros de la com’.

ISF des ministres« Faut-il ou non répondre ? » se sont interrogés plusieurs d’entre eux. Les attachés de presse de Cahuzac ( Budget) et de Fabius ( Affaires étrangères) ont plaidé en faveur du « non », quelques-uns « ne voyaient pas d’inconvénients » à répondre, mais la plupart « ne savaient pas trop« .

Finalement, Matignon a tranché. Dans une lettre circulaire, le cabinet d’ a fait savoir aux ministres qu’ils devaient opter pour la « transparence ». Mais que , admirez le style, « pour ceux pour lesquels la publication de ces montants aurait des conséquences sur leur vie privée, chacun a le droit au respect de cette vie privée. En conséquence, c’est à vos ministres de prendre la décision de répondre ou pas« .

Ex-em-plai-re, comme dirait Ayrault. Ou un poil faux-cul ?

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

Les commentaires sont fermés.