L’ exil fiscal de Ceccaldi-Raynaud maire de Puteaux

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, député-maire UMP de Puteaux, est soupçonnée d’ exil fiscal et de fraude fiscale.

fraude fiscale de Ceccaldi-Raynaud maire de PuteauxSelon les révélations du Canard enchainé, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a possédé jusqu’en avril 2009 des comptes au Luxembourg et dans des paradis fiscaux.  4 millions d’euros auraient été déposés sur ces comptes off-shore appartenant à la maire de Puteaux.

Le juge d’instruction de Nanterre Richard Pallain a découvert que la maire de Puteaux et présidente de l’ EPADESA ( établissement public qui gère le quartier d’affaires de La Défense), Joëlle Ceccaldi-Raynaud, possédait des comptes au Luxembourg sur lesquels ont été versés plus de 4 millions d’euros par la député UMP.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, proche de , a été placée en 2009 par l’ à la présidence de l’ EPADESA ( ex- EPAD), l’ Etablissement public d’aménagement de la Défense, après le fiasco de la candidature de Jean Sarkozy. Joëlle Ceccaldi-Raynaud a été suppléante du député Sarkozy de 1995 à 2007.

En 1996, Joëlle Ceccaldi-Raynaud se rend au siège de la Banque privée Edmond de Rothschild à Luxembourg avec son père et l’architecte Pierre Giudicelli, un ami de la famille qui a beaucoup construit à Puteaux et cache déjà de l’argent dans cette banque.

Une demande d’ouverture de compte est signée par Joëlle Ceccaldi-Raynaud au nom de Dronley Investments Ltd., société domiciliée à Tortola dans les îles Vierges britanniques, un autre paradis fiscal. Le nom de l’ayant droit est clairement indiqué: il s’agit de « Joëlle Ceccaldi-Raynaud, conseiller général de la mairie de Puteaux et vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine« .

A la rubrique patrimoine, Joëlle Ceccaldi-Raynaud répond 20 millions de francs français et présente cette somme comme héritage de grand-mère. Joëlle Ceccaldi-Raynaud demande à ce que ses relevés de compte ne lui soient pas adressés en France et seront ainsi conservés en « banque restante » où elle viendra les retirer.

On ignore tout des mouvements bancaires avant 2000. Mais le 18 janvier 2000, 152 000 euros sont remis en liquide et par une main inconnue à la causse de la banque au Luxembourg. Le 12 octobre 2000, une « bonification » de 304 848 euros est virée, via une banque belge, par une mystérieuse Naomi Equities Inc., domiciliée encore une fois dans les îles Vierges britanniques. Le 15 décembre 2000, 230 000 francs suisses ( 152 000 euros) sont remis à Genèves dans « une enveloppe fermée au nom de Mme Ceccaldi » par un émissaire non identifié à un représentant de la banque Edmond de Rothschild qui transfère les fonds au Luxembourg. Le même jeu se reproduit le 24 décembre 2001 avec 220 000 francs suisses.

En janvier 2004, ce pactole est placé sur un nouveau compte au nom de Laverna Finance SA, société immatriculée aux îles Vierges. Cette fois, par soucis de discrétion, les ayants droit sont les enfants de Joëlle Ceccaldi-Raynaud : Emilie Franchi et son frère Vincent, lequel renoncera peu après au profit de sa soeur à cette fortune estimée en 2005 à plus de 4 millions d’euros.

La justice française ignore si cette fortune a continué de prospérer depuis. Ce pactole n’est plus au Luxembourg. Le compte a été brusquement clos en avril 2009 et transféré vers une destination inconnue. Juste au moment où Joëlle Ceccaldi-Raynaud venait de révéler au juge l’existence des avoirs de sa fille dans les paradis fiscaux…

Joëlle Ceccaldi-Raynaud n’a pas nié l’existence de cette fortune placée dans des paradis fiscaux face au juge, mais elle a démenti qu’ils proviennent de commissions occultes. Selon Joëlle Ceccaldi-Raynaud, cette fortune se trouvait en Suisse et appartenait à sa grand-mère. L’explication de Joëlle Ceccaldi-Raynaud revient à avouer une fraude fiscale.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne risque rien, le Luxembourg ayant interdit que les documents transmis soient utilisés par le . Le père de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, depuis en froid avec sa fille, a déclaré qu’elle n’avait jamais touché 20 millions de sa grand-mère et accuse sa propre fille d’avoir encaissé des commissions occultes dès 1996.

Le juge Pallain a été muté en septembre et n’a donc pu aller plus loin dans l’enquête. Le parquet de Nanterre devrait demander à son successeur de mener de nouvelles enquêtes. Mais les très sarkozyste juge Courroye ne semble pas pressé de passer à l’acte. Le camouflage de l’ exil fiscal de Ceccaldi-Raynaud maire de Puteaux est encore un bel exemple de la République irréprochable de Sarkozy

Mise à jour: on apprend sur le site monputeaux.com que Joëlle Ceccaldi-Raynaud a fait racheter ce matin par ses supporters tous les exemplaires du Canard enchainé de Puteaux. La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne souhaite apparemment pas que les citoyens de Puteaux soient au courant de ses agissements. Joëlle Ceccaldi-Raynaud aurait-elle détourné de l’argent de Puteaux ? Et avec quel argent Joëlle Ceccaldi-Raynaud a-t-elle racheté tous les Canard enchainés de Puteaux ? De sa poche ou avec l’argent des contribuables de Puteaux ?

source: le Canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : , ,

5 Commentaires sur “L’ exil fiscal de Ceccaldi-Raynaud maire de Puteaux”

  1. Philippe PEREZ dit :

    Hummmmmmm, ça nous rajeunit……
    On se croirait encore avec Mitterand au Pouvoir

  2. EricB dit :

    Elle n’est pas encore en prison ? détournements de biens sociaux, abus de pouvoir, etc etc… ne sont-ils pas beaux nos élus gangrenés ?

  3. Cyb dit :

    Après l’Irak, la Libye : le Luxembourg ? il y aurait du ménage à faire

  4. B. De puteaux dit :

    Il n’y a pas de justice pour c’est Elus ? Détournement De biens sauciaux? Abus de pouvoir? menace ? Magouille ? Ect Ect ? Les petits reste petit et ne peuvent pas se défendre contre c’est élus même avec des preuves en main? ?????????? On protége c’est politicien,ne et je c de quoi je parle ? Habitant de puteaux

  5. Zudesh dit :

    Bien sur ils en profitent nous on n’est pas connu pour etre cru par « les gens » ça peut etre des « conneries » ..tant qu’on n’est pas populaire.de toutes façons j’en connai pas un qui dit la VERITE qu il ose dire les VERITES des agissements des gouvernements, il n’a pas le droit..bien sur.(ils vont sfaire tuer chui intelligente hein)