La dérive des dépenses des villes

Après les municipales de 2008, les présidents de communauté urbaine et d’agglomération se sont voté une hausse de 27,8% de leurs indemnités.

Dépenses des villesLes maires, eux, se sont contentés d’une hausse de 11,1% de leurs indemnités… Le « bloc communal », comme l’on dit en jargon administratif, dérape. En 10 ans, les communes, leurs regroupements et les mixtes ont connu une progression de 26% de leurs effectifs ( à 1,3 million d’agents), et un envol de leur masse salariale de 59%, à 36 milliards d’euros l’an dernier.

« En restructurant cet ensemble où les doublons pullulent, on pourrait économiser jusqu’à 15 milliards d’euros par an« , estime René Dosière, le député chasseur de gaspillages, qui publiera « L’argent de l’ Etat, un député mène l’enquête » ( Seuil) ej janvier 2012. Cela revient à réaliser 11,5% d’ économies sur nos communales qui représentent 130 milliards d’euros.

source: Capital

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

Les commentaires sont fermés.