La dette cachée de Reims

dette de ReimsLe montant de la dette de la ville de Reims prend en compte la dette officielle ainsi que celle la communauté urbaine. Quel est le montant de l’ endettement de la ville de Reims ?

La dette de Reims représente 2489 euros par habitants ( dont 1889 euros pourtrans La dette cachée de Rennes la ville de Reims et 600 euros pour l’intercommunalité).

Depuis 2001, la dette de Reims et les impôts ont augmenté de plus de 60%. Cependant, le nouveau tramway de Reims ne devrait pas entraîner d’autres dérapages et incontrôlées d’argent public.

source: Capital

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

1 Commentaire sur “La dette cachée de Reims”

  1. KIMPE Jacques dit :

    Je ne comprends pas pourquoi parler de « dette cachée ». Il est vrai que les règles de bonne gestion doivent conduire à consolider la dette de la collectivité avec celle de l’ensemble de ses satellites (dont les EPCI). Les EPCI a fortiori à fiscalité propre sont dotés de la personnalité juridique ne sont pas la collectivité. Pourquoi ne pas étendre alors aux départements et régions cette notion dépourvue de sens juridique et économique..
    Que l’on parle de « dette cachée » pour certains financements novateurs comme les PPP, par exemple peut se concevoir ( bien que la charge figure en annexe des documents budgétaires) mais pas en confondant consolidation et camouflage.
    En revanche considérer comme « dette cachée » les garanties d’emprunts serait plus réaliste et correspondrait à l’existence d’un risque potentiel.
    Je pense que le dossier « Consolidation » publié sur « Bercy.Colloc » peut éclairer le débat..
    En outre ces renseigements figurent toujours sur le mê^me site ( en bas à droite) pour toutes les communes de France.