La dette des hôpitaux publics

Les hôpitaux publics sont malades de la dette. Pronostic vital engagé pour les experts-comptables de l’ Inspection des finances.

dette des hôpitaux publicsLa dette des hôpitaux publics a triplé en 10 ans et atteint 24 milliards d’euros. A qui la faute ? Si le secteur public en endetté jusqu’au cou, c’est à cause des 2 grands plans quinquennaux Hôpital 2007 puis Hôpital 2012. Concoctés sous , ils étaient censés rendre les établissements publics archi-performants, mais la greffe n’a pas pris. La faillite de Dexia, premier financeur des hôpitaux, et la prudence des autres banques, diagnostiquent les crânes d’oeuf, « ont conduit à un assèchement de l’offre de crédit et à des taux d’intérêt plus élevés qui pénalisent désormais les établissements de santé« .

Et les cliniques ? Grâce au crédit d’impôt pour la compétitivité voulu par , les cliniques vont recevoir 500 millions d’euros; ça soigne les maux de dette !

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

Les commentaires sont fermés.