La réforme des retraites de Hollande

Les responsables socialistes ne ménagent pas leur peine pour préparer le bon peuple à la mauvaise nouvelle: l’âge du départ à la retraite va être sévèrement reculé.

Hollande et les retraitesNon seulement les 62 ans – contre lesquels les socialistes avaient manifesté en 2010 – sont définitivement acquis, mais il va falloir faire beaucoup plus. Le député socialiste Jean-Marie Le Guen, spécialiste des problèmes de santé, propose ainsi d' »avancer à 2015 le passage à 62 ans« , initialement prévu pour 2017 par la loi Fillon. Contre laquelle les camarades de Le Guen, sous et Fillon, avaient défilé sans relâche pendant des semaines.

« Travailler au-delà des 62 ans est inévitable« , affirme de son côté le député Pascal Terrasse, le Monsieur Retraite du PS, membre de la Commission d’orientation des . Quant à Henri Emmanuelli, pilier de l’aile gauche du PS, il vient de découvrir que  » des gens passent plus de temps à la retraite que dans la vie active. Une situation qui ne peut pas durer » et qui nécessite de « se poser la question de la durée de cotisation« .

Ce brusque changement de cap serait dû à la crise qui s’aggrave, répondent en choeur les ministres et responsables socialistes. Pas seulement. Car, dès le 12 octobre 2011, 7 mois avant l’élection présidentielle, le même Pascal Terrasse écrivait déjà le scenario à venir. Dans une conférence à huis clos avec quelques grossiums du secteur de l’assurance, il avait alors lâché: « En matière de retraites, il y a ce que les gens ont compris, ce que dit le PS, et ce qu’on fera. Ce sont 3 choses différentes« . Et de conclure: « La vérité, c’est qu’il faut qu’on aille à 65 ans pour arriver à trouver un équilibre financier. » A l’époque, cette déclaration aurait dû rester confidentielle, mais une caméra cachée l’avait enregistrée, et l’ AFP en avait fait état.

Le lendemain soir, lors du débat de la primaire socialiste, l’opposant à sur France 2, Martine Aubry avait brandi cette dépêche AFP. « Il y a une dépêche qui dit qu’il fallait porter l’âge légal de 60 à 65 ans« , faisait mine de s’étonner la maire de Lille, ajoutant perfidement: « Je n’imagine pas que tu puisses être d’accord là-dessus. » Et Hollande de rétorquer: « Peut-être que tu as mal compris. » La suite de l’histoire n’est pas loin de montrer qu’ Aubry avait pigé.

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : , ,

3 Commentaires sur “La réforme des retraites de Hollande”

  1. atila2 dit :

    Travaillez jusque 67 ans, quand t’est au chomage a partir de 50 ans, c’est sur que tu passes plus de temps a rien faire qu’a bosser en 2013. la faute aux salariés.? Non, pourtant c’est nous qui allons payer dette connerie.Hollande fait du Sarko, en pire.

  2. bosch dit :

    il y a quelque chose qui m’échappe : j’ai pris ma retraite dans la Fonction Publique en 1993 , à 61 ans , 4 ans avant l' » âge-couperet » de mon grade, après avoir cotisé durant 43 années .

    j’aurais pu, participant du  » service actif  » ( c’est-à-dire ne restant pas assis le cul sur une chaise mais, enquêteur, faisant du kilomètre et des vacations parfois excédentaires par rapport un nombre d’heures dues, sans qu’il soit question d’heures supp payées) , partir à 55 ans ( ce qui était alors courant dans l’armée, la gendarmerie, les chemins de fer …)

    pourquoi alors tout ce buzz ???? qu’il soit dit que le nombre d’années de cotisation conditionne le montant de la retraite et la messe serait dite !

  3. Spynozette dit :

    C’est honteux !!!
    Cars aux vues du nombre de chômeurs
    Je ne comprends pas pourquoi ceux qui ont du travail devraient travailler plus longtemps !
    Cela n’a pas de sens !!!
    Si ce n’est, pour cette bande de nuls, accompagnés de la droite depuis 50 ans , qui nous ont fait , une €urope qui déraille .
    Et qui font en sorte que les acquis sociaux soient définitivement abandonnés,dans toute l’€urope..
    Pendant ce temps la …. Les banques vous vol . Votre argent , mais aussi votre liberté.
    Et pour finir , elles vous enverront à la guerre !!