La vie de château des syndicats

Les syndicalistes mènent une vrai vie de château : la , la CFDT et FO possèdent tous leurs propres châteaux dans lesquels se réunissent les cadres des .

châteaux des syndicatsLe château de Courcelle-sur-Yvette, dans l’ Essonne, est bien connu des cadres de la CGT puisqu’il appartient à la CGT. Il a été rebaptisé « Centre Benoit Frachon » par les syndicalistes CGT.

Les syndicalistes CFDT ont quant à eux le privilège de discuter retraites et temps de travail dans leur château de Bierville, à Boissy-la-Rivière dans l’ Essonne.

FO possède également son château, dans la forêt de Compiègne, le château de la Brévière, où sont formés les stagiaires FO. Ces châteaux ont-ils été financés avec l’aide des subventions publiques aux syndicats ? Qui paye pour les châteaux des syndicats ?

source: journaldunet.com

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

10 Commentaires sur “La vie de château des syndicats”

  1. OLYMPIO dit :

    il semble que les syndicats fonctionnent comme de véritables Mafias

    • ostermann dit :

      nous le savons il est grand temps de suprimer tout ca pourqu oi des avantages le peuple ne profite pas ce n est que les piques assiettes il me semble que ses personnes dont j en connais profites sur les contribuables libertee egaliter fraterniter sauf le public ca suffit

      • bw dit :

        Pourriez-vous écrire en Français ? c’est incompréhensible…
        Liberté, égalité, fraternité, vous arrivez à faire 3 fautes dans la devise de la France, c’est moyen!

  2. OLYMPIO dit :

    il semble que les syndicats fonctionnent comme de véritables Mafias
    NON A L’ARGENT DES CONTRIBUABLES POUR LES SYNDICATS

    • royale dit :

      Je suis entièrement de votre avis, d’autant plus qu’ils ne servent pas à grand’chose sauf de géner les contribuables……

  3. Merle dit :

    Pas un centime de l’argent de la collectivite ne doit aller a des syndicats.la crise que nous voyons vient des hommes politiques qui sabotent la France pour leur seul profit de carriere.

    • bw dit :

      Dans certains pays, les syndicats sont financés jusqu’à 80% par les cotisations des adhérents. En France, on est à moins de 5%. Tout le reste n’est que subventions

  4. alan dit :

    rendons au syndicalisme ses lettres de noblesse en le privant de ses châteaux

    qu’ils reviennent dans les entreprises pour défendre les travailleurs de tout niveau (cadres compris)

    qu’ils arêtent de prendre le citoyen en otage et de raquetter ce même citoyen via les subventions

  5. Marcel55 dit :

    Le château de FO lui a été offert après guerre par un syndicat suédois, si je ne me trompe pas. Il n’a donc rien coûté en subventions ni en cotisations à l’acquisition. A l’entretien, il faut voir…

  6. cfdt-thales dit :

    Le « chateau » de Bierville est le fruit de l’héritage de Marc Sangnier, légué à la CFTC, devenue la CFDT. L’existence et la nécessité des syndicats est reconnue par la consitution. L’indépendance de la CFDT (à l’égard des partis et des entreprises) l’a amené à avoir son propre patrimoine immobilier, qui à la différence des partis politiques, n’est pas dans les « beaux quartiers » de Paris.