Le CE de la RATP épinglé pour fraudes

Le CE de la RATP vient de se faire épingler pour fraudes dans un rapport accablant de la .

Fraudes CE RATPLa Cour des comptes a relevé des problèmes de surfacturations, de double facturations, de dépenses somptuaires, d’ absence de comptabilité sérieuse, et de gestion opaque des centres de vacances ou de restauration collective au sein du CE de la RATP.

La Cour des comptes pointe notamment la gestion du centre de vacances de Serre-Chevalier dont la rénovation a coûté 7 millions d’euros depuis 2006. Les travaux de rénovation du centre de vacances n’ont pas suffi à le mettre aux normes de sécurité, et le centre est resté fermé depuis 4 ans. Le CE de la RATP avait fait réaliser ces travaux par une PME de région parisienne qui n’avait aucune expérience dans les travaux de montagne ( véhicules non équipés pour la neige) mais dont les cadres entretenaient des relations avec les syndicalistes de la RATP.

La Cour des comptes réclame une enquête de justice dans cette affaire et a saisi le ministère de la Justice.

Un rapport interne de la RATP commandé par la direction avait déjà pointé du doigt un trafic d’heures de relèves ( heures réservées aux représentants du personnel pour leurs tâches syndicales) et dévoilait que la subvention de fonctionnement du CE de la RATP coûtait 113 euros par agent, à laquelle s’ajoute la subvention aux oeuvres sociales qui permet de multiplier par 10 la subvention aux .

Avec l’enterrement du rapport sur le financement des syndicats, orchestré par l’ Elysée ( voir UMP et financement des syndicats), les financements opaques des syndicats ont encore de beaux jours devant eux.

source: le Figaro

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

1 Commentaire sur “Le CE de la RATP épinglé pour fraudes”

  1. Gogol dit :

    Avec les juges de gauche, la CGT va s’en sortir haut la main, il leur suffira de menacer de faire grève pendant les fêtes pour sauvegarder leur sacro sainte mission de « service public »