Le coût du retour à la retraite à 60 ans revu à la baisse

Selon la Caisse nationale d’assurance vieillesse ( CNAV), le retour partiel de la retraite à 60 ans coûtera moins cher que les chiffrages du gouvernement.

Coût du retour à la retraite à 60 ans revu à la baisseLe gouvernement avait prévu que 110 000 personnes supplémentaires bénéficieraient d’un départ anticipé à la retraite dès 2013. Mais selon la CNAV, seulement 60 000 personnes du régime général ( plus de 70% des actifs) bénéficieront d’un départ anticipé à la retraite en 2013. Le nombre total de départs anticipés à la retraite ne devrait donc pas atteindre les prévisions du gouvernement.

La CNAV prévoit 90 000 départs anticipés à la retraite pour le régime général en 2017, et le gouvernement en prévoit 100 000.

Le gouvernement avait estimé le coût des départs anticipés à la retraite à 1,1 milliard en 2013, puis 3 milliards en 2017. La CNAV estime que les départs anticipés en retraite coûteraient 500 millions en 2013 (soit une économie potentielle de 600 millions), et 1,7 milliard en 2017 pour le régime général.

Lors de sa campagne, Hollande avait prévu un financement de 5 milliards d’euros pour le retour à la retraite à 60 ans, mais le gouvernement avait finalement revu ces chiffres à la baisse.

La CNAV ne devrait donc pas avoir de problèmes pour financer cette mesure, puisqu’elle s’attend à recevoir 600 millions d’euros de trop en 2013 pour financer les départs anticipés en retraite, et plus d’1 milliard d’euros en 2017.

source: lemonde.fr

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

Les commentaires sont fermés.