Le gaspillage des lycées français à l’ étranger

Les lycées français à l’ étranger sont un cadeau pour les people, coûteux pour les contribuables.

Coût des lycées français à l' étranger Enfants de champions de foot ( Enzo Zidane à Madrid, les 2 aînés Djorkaeff, Sasha et Oan, à New York), de stars ( une des filles de Yannick Noah, Elyjah, à New-York jusqu’à l’an dernier), d’ entrepreneurs du Net ( San Francisco), de banquiers d’affaires et d’avocats ( Londres), de fonctionnaires internationaux ( Washington), de cadres expatriés ( Rio de Janeiro, Shangai, Moscou)… et même de président de la République ( Louis , à New-York) : depuis 2007, tout ce beau petit monde inscrit en seconde, première ou terminale dans un lycée français à l’étranger ne paie plus un centime de frais de scolarité ( 1500 à 20 000 euros par an selon les pays).

Qui paye pour les lycées français à l’ étranger ?

L’ Agence pour l’ enseignement français à l’ étranger ( AEFE), une émanation du Quai d’ Orsay, qui a ainsi déboursé 33,7 millions d’euros pour 7 300 élèves au cours de l’année scolaire 2010-2011. Et, comme la mesure doit être étendue aux collèges, les lycées français à l’ étranger coûteront à terme 150 millions d’euros.

Avant 2007, les riches payaient plein pot ( mais faisaient prendre en charge ces frais d’ expatriation par leurs employeurs) et les plus modestes bénéficiaient de bourses. Bref, un système équitable sans plomber les finances publiques. On se demande quelle mouche à piqué Nicolas Sarkozy d’ instaurer ce cadeau contre l’avis de tous – parlementaires de tous bords, associations de cadres expatriés, fédérations de parents d’ élèves, services de Bercy…

 » L’ intégration des 2,5 millions de Français de l’ étranger à tous les services publics« , assure-t-on à l’ Elysée. Il est vrai que 1,5 million d’entre eux voteront à la présidentielle de 2012.

source: Capital

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

4 Commentaires sur “Le gaspillage des lycées français à l’ étranger”

  1. durand dit :

    M Nicolas Sarkozy instaurer ce cadeau contre l’avis de tous, MAIS C’EST VRAIMENT UNE HONTE. Tout ce beau petit monde BIEN planqué en temps de crise c’est pas pensable. Des sacrifices commence par toutes ces absurdités. Ils ne savent pas apprendre leur propre langue en FRANCE ??? votre fils Louis Sarkozy, à New-York ?? vous n’avez pas de quoi lui payer une école en France? Ya un problème sérieux ca ne va plus.. trop c’est trop. tous mafieux..

  2. faram dit :

    Euh…. , il y a un truc. Cela doit être réservé aux fonctionnaires. Mes enfants sont au lycée français d’Amsterdam, (Aefe) et nous payons leur scolarité. 4885 euros par an (du ps au cm2)

    Il est possible d’être pris en charge par l’employeur qui nous « importe » ou nous « exporte », mais c’est le fruit de la négociation du salaire et de ses à-cotées;

    faram

    http://www.lyceevangogh.nl/lycee/fraisdescolarite2011.html

  3. jhon dit :

    Très bien dit DURAND, quand nous devons nous serrer la ceinture, d’autres claquent l’argent à tout va, douche froide en 2012, y ptete bien des choses qui vont changer si les français en ont le courage…..

  4. alan dit :

    c’est en fait un cadeau aux entreprises dispensées de frais de scolarité pour leurs expatriés.
    comme fonctionnaire au Cameroun et au Qatar, la scolarité de nos enfants (4) était à notre charge à l’époque. leurs camarades expatriés civiles avaient leurs scolarités prises en charge par la société de leur parent expatrié.
    gratis pour les fonctionnaires oui pour les privés non. L’employeur des fonctionnaires est l’Etat!!