Le gaspillage des voies navigables

Les voies navigables coûtent trop cher en entretien et ne sont que peu fréquentées.

Coût Voies navigablesAvec plus de 7100 km de fleuves et canaux, la France est le mieux loti des pays européens. Seulement, faute de voies à grands gabarits, le trafic y est marginal ( 3% des marchandises transportées), comparé à l’ Allemagne ( 12%) ou aux Pays-Bas ( 33%).

Au moins pourrait-on réduire les coûts d’ entretien de ce réseau sous-utilisé ! C’est ce que suggère le rapport que l’ Inspection des Finances a consacré début 2010 à Voies navigables de France, un « grand opérateur de l’ Etat » chargé de ce travail: un « déclassement à la navigation » des 1350 km de voies les moins fréquentées permettrait de réduire le programme de travaux prévus d’ici 2014 et ainsi économiser 200 millions d’euros.

source: Capital

Partagez:

2 Commentaires sur “Le gaspillage des voies navigables”

  1. COMPTE dit :

    Bonjour,
    Ces technocrates. Toujours avec de « bonnes » idées.
    La solution ne consisterait-elle pas plutôt à se servir « enfin » de ces voies
    afin, entre autre, de désengorger les voies routières?
    Si l’Allemagne et la Hollande l’ont fait, nous devrions pouvoir le faire aussi.
    C’est un atout, pas un inconvénient.
    Surtout pour faire des « économies » de bout de chandelle.
    Cordialement.

  2. DURAIN dit :

    bien d’accord. Peut-on progresser et arrêter de niveler par le bas ?