Le vrai coût de la fraude fiscale

Combien coûte la fraude fiscale ? Chaque année, la fraude fiscale coûte entre 60 et 80 milliards d’euros à l’ Etat !

Le vrai coût de la fraude fiscaleD’après un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques, la fraude fiscale représente un manque à gagner de 60 à 80 milliards d’euros par an pour l’ Etat, soit 16,76% à 22,3% des recettes fiscales brutes en 2012.

Voilà donc où le gouvernement devrait aller chercher ses 20 milliards d’euros de recettes fiscales supplémentaires, au lieu de continuer à étrangler les contribuables en pleine période crise.

Les entreprises sont les championnes de la fraude fiscale: travail au noir, encaissement de sans la reverser à l’ Etat, sociétés fictives, domiciliation des bénéficies dans des filiales à l’ étranger, toutes les manoeuvres sont bonnes pour échapper à l’impôt.

Ainsi, la fraude fiscale entraîne un manque à gagner de 15 à 19 milliards d’euros par an sur l’, de même pour la TVA. La fraude fiscale sur l’ impôt sur les sociétés représente un coût de 23 à 32 milliards d’euros pour l’ Etat.

La France est l’un des pays taxant le plus lourdement les entreprises, avec un charge fiscale de 65,7% ! De plus, l’exil fiscal des assujettis à l’ ISF représente un manque à gagner de 4 à 6 milliards d’euros par an sur l’ impôt sur le patrimoine.

Les fraudes aux prestations sociales représentent quant à elles un coût de 540 à 808 millions d’euros par an. Les fraudes aux coûtent 15 à 20 milliards d’euros par an !

Ainsi, la fraude fiscale représente un coût de 60 à 80 milliards d’euros par an pour l’ Etat en 2012. En 2006, le coût de la fraude fiscale était encore compris entre 42 et 51 milliards d’euros par an.

Comment expliquer cette nouvelle recrudescence de la fraude fiscale ?

La Direction générale des finances publiques a perdu plus de 18% de ses effectifs entre 2002 et fin 2013 (soit 26 000 emplois) dont une part dans le contrôle fiscal. Mais il semble évident que la hausse constante de la pression fiscale n’aide pas à l’amélioration de ces chiffres. La lutte contre la fraude fiscale ne permet actuellement de récupérer que 16 milliards d’euros par an.

source: le Figaro

Partagez:

Voir aussi

1 Commentaire sur “Le vrai coût de la fraude fiscale”

  1. TRIVIDIC dit :

    Nos politiques sont les premiers fraudeurs (ou voleurs à vrai dire). Que leurs importe ces fraudes , ils ont non stop leurs mains dans la pcohe des autres pour éponger leur incurie ou incompétence notoire