Les dettes publiques en Europe

Le maintien de la plupart des déficits publics, en 2010, à des montants proches, en points de PIB, de leurs records de 2009 a entraîné, presque partout, une nouvelle et importante augmentation des dettes publiques. Cette tendance s’est trouvée accrue, pour certains Etats, en raison d’opérations de sauvetage de banques.

L’ endettement public de la France, en 2010, a augmenté de 3,3 points de PIB, soit deux fois moins que le public de l’année, notamment du fait d’une réduction de la trésorerie de l’Etat.

La hausse de l’endettement public, hors France, a été de 6,5 points (comme le déficit public moyen) pour atteindre 86,3 % du PIB dans la zone euro et de 6,0 points, pour atteindre 79,6 % du PIB, dans l’.

Dettes publiques en Europe

La dette allemande a crû de presque dix points de PIB (alors que le déficit public a été de 3,3 points) et est ainsi redevenue plus importante, en points de PIB, que la dette française (83,2 % du PIB contre 82,3 %).

Contrairement aux années précédentes, l’ endettement de la France a moins augmenté que les moyennes communautaires et que l’ endettement allemand car plusieurs Etats, notamment l’Allemagne, ont dû continuer à apporter des fonds à leur secteur financier pour limiter les conséquences de la crise bancaire alors que les financements apportés à ce secteur ont diminué en France.

Selon les données publiées par Eurostat, la part de l’ endettement public à fin 2010 qui est imputable au financement du secteur bancaire dans les années 2008 à 2010 représente 0,1 point de PIB en France42 contre 6,6 points dans la zone euro et 6,2 points dans l’Union européenne, hors France, ou encore 13,4 points en Allemagne (dont 9,6 points résultent des seules opérations de 2010).

Cette situation reflète la bonne résistance des banques françaises à la crise, de 2008 à 2010, mais ne doit pas créer d’illusions sur la situation des finances publiques. Le niveau du déficit public en 2010 est plus approprié pour comparer les situations de fond des finances publiques. Dans les statistiques de l’OCDE, où sont retenues les dettes au sens de la comptabilité nationale, non retraitées comme elles le sont en Europe en application du traité de Maastricht, l’ endettement de la France (94,1 points de PIB) est proche de celui des Etats-Unis (93,6 points) et plus élevé que ceux de l’Allemagne (87,0 points) et du Canada (84,2 points). Il reste sans commune mesure avec la situation très particulière du Japon (dette de 199,7 points de PIB mais n’induisant que 2,6 points de PIB d’intérêts, soit à peine plus que pour la France).

source: Rapport des finances publiques 2010 de la

source: Rapport des finances publiques 2010 de la Cour des comptes

Partagez:

Voir aussi

Laisser un commentaire sur Les dettes publiques en Europe