Les fraudeurs de l’ UE

L’ Office européen de lutte anti-fraude, qui traque les utilisations frauduleuses du budget de l’ , vient de rendre son rapport annuel pour 2011.

Les fraudeurs de l' UEL’ Office européen de lutte anti-fraude ( OLAF) disposait d’un budget de fonctionnement de 58,2 millions d’euros pour 2011, et compte 437 employés. L’ Office européen de lutte anti-fraude est spécialisé dans la lutte contre les utilisations frauduleuses du budget de l’ UE ( 142 milliards d’euros de budget).

L’ Office européen de lutte anti-fraude a reçu 1043 signalements en 2011, dont 771 d’origine privée et 275 d’origine publique ( 221 signalements provenant d’institutions européennes et 54 provenant des états de l’UE).

L’ OLAF déplore cependant la baisse régulière des signalements d’origine publique depuis 2008, ce qui pourrait cacher un phénomène de corruption au sein des institutions européennes.

L’ OLAF a ouvert 178 nouveaux dossiers en 2011,  dont 144 déclenchant une enquête et 34 faisant l’objet d’une coordination avec les organes administratifs les plus directement concernés.

Fin 2011, l’ Office européen de lutte anti-fraude avait 463 enquêtes en cours et 208 terminées dans l’année dont 175 ont donné lieu à actions judiciaires, disciplinaires, financières ou administratives à l’encontre des fraudeurs. L’ Office européen de lutte anti-fraude a ainsi pu récupérer 691,4 millions d’euros en 2011.

Les principales fraudes répertoriées par l’ OLAF sont l’utilisation des fonds structurels, les magouilles des membres de l’ administration, et les usages folkloriques du budget agricole.

524,7 millions d’euros récupérés par l’ OLAF provenaient d’usages frauduleux de fonds structurels, que les dirigeants européens, dont Hollande veulent mettre au service de la croissance…

Les allemands sont à la 2ème place du classement des fraudeurs de l’ UE, avec 168 actions judiciaires engagées, juste derrière la Roumanie et ses 225 cas de fraudes. Suivent l’Italie ( 112 fraudes),  la Pologne (90 cas de fraude) la Grèce ( 86 fraudes), et l’Espagne avec 54 cas de fraude. La France et les Pays bas comptent 29 cas de fraude chacun.

source: bakchich.info

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

Les commentaires sont fermés.