Les hausses d’ impôts de Sarkozy

Les hausses d’ impôts de . Sarkozy avait pourtant promis qu’il n’augmenterait pas les impôts : son bilan en fin de quinquennat prouve qu’il n’aura pas tenu ses promesses concernant les hausses d’ impôts.

Sarkozy avait commencé par alléger les impôts en 2007 avec la loi Tepa, mais a multiplié les hausses de prélèvements depuis 2009: 11 milliards d’impôts et charges supplémentaires en 2011. Et de nouvelles hausses d’ impôts prévues pour 2012 comme, la réduction des niches fiscales, vont encore alourdir le bilan.

L’ exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires souhaitée par Sarkozy n’a pas eu d’impact sur le travail et a seulement permis de blanchir des heures supplémentaires. La baisse de la TVA dans la restauration n’a pas vraiment contribué à une réelle baisse des tarifs dans la restauration.

Le crédit d’impôt pour achat d’un logement a été supprimé et remplacé par le prêt à taux zéro, plus restrictif.

La baisse de l’ISF a été compensée par un régime moins favorable pour les droits de succession.

Au final, les hausses d’ impôts de Sarkozy sonnent comme un aveu de défaite et des promesses non tenues pour Sarkozy.

source: la Tribune

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

Les commentaires sont fermés.