Les impôts de Yannick Noah

La polémique autour des impôts de Yannick Noah prend de l’ampleur. Beaucoup accusent Noah de ne pas payer ses impôts en France tout en vantant les mérites de l’ impôt à 75% de François . Qu’en est-il vraiment ? Yannick Noah paye-t-il ses impôts en France, aux Etats-Unis, ou en Suisse ? Yannick Noah est-il un exilé fiscal ?

Impôts de Yannick NoahYannick Noah a récemment déclaré qu’il soutenait la proposition de François Hollande de taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 million d’euros par an: « Moi, je suis content de payer. Et je le ferai. C’est beaucoup, 75%. Et ce n’est pas suffisant. Il faut partager, redistribuer, sinon on va dans le mur. Parmi les gens concernés, 99% sont contre cette mesure. Mes amis de droite, et j’en ai beaucoup, sont verts de rage après moi. Ils ne veulent plus me voir, me traitent de faux-cul. Ils n’ont aucune notion de l’intérêt général. C’est chacun pour sa peau. »

Mais beaucoup reprochent à Yannick Noah d’être un exilé fiscal et donc de tenir un double discours. Yannick Noah est en effet en litige avec le français pour l’année 1993 et est sous le coup d’un redressement fiscal de 450 000 euros. De 1991 à 1993, Yannick Noah avait quitté la France pour échapper au fisc français et était déclaré fiscalement en Suisse. Le fisc français estime que Noah a passé à cette époque plus de temps en France qu’en Suisse. Le fisc n’attaque Noah que pour l’année 1993 car pour les années 1991 et 1992, il y a prescription.

A l’époque, les enquêteurs du fisc ont recensé  17 comptes bancaires à son nom en France ainsi que 3 comptes non déclarés en Suisse, aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Noah a donc fait l’objet d’un redressement fiscal de 1 037 827 euros.

En 1999, Noah est sommé de payer ce qu’il doit mais rechigne toujours et décide d’attaquer l’enquête du fisc devant le tribunal administratif de Paris. Les magistrats confirment finalement le redressement fiscal de Noah en juin 2009, mais lui accordent cependant les déductions fiscales oubliées au moment du contrôle, d’un montant de 263 075 euros.

Le tribunal administratif de Paris a aussi fait annuler les pénalités pour « mauvaise foi » en raison du caractère répété des virements faits par Yannick Noah sur ses comptes français. Les juges estiment que « vu l’importance et le caractère répété des virements« , ce serait trop maladroit pour être malhonnête.

Mais Yannick Noah ne veut toujours pas payer ce qu’il doit au fisc français et décide de faire appel de la décision du tribunal administratif en février 2011. Noah pourrait bien voir son ardoise effacée si, le 13 septembre, les Sages de la République décident d’ annuler la « loi de finances rectificative » du 30 décembre 1996 qui avait permis de valider l’enquête fiscale, et qui autorisait l’utilisation, sans aucun contrôle, des factures de téléphones lors des enquêtes fiscales.

Actuellement, Yannick Noah vit en France, dans sa propriété des Yvelines, et affirme payer ses impôts en France. Noah possède également un appartement à New York, mais le chanteur déclare être résident fiscal en France, payer ses impôts au fisc français et faire « l’objet de contrôles fiscaux récurrents« .

source: le Figaro, le Point

 

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

1 Commentaire sur “Les impôts de Yannick Noah”

  1. est-il pour la justice , ou défend il son portefeuille dit :

    Ça ne mérite aucun commentaire tant c’est honteux, il doit payer un point c’est tout