Les navettes Voguéo tombent à l’ eau

Le projet de service public de navettes fluviales Voguéo coûtera 74 millions d’euros. Le Stif a donc finalement décidé de mettre fin à ce projet, trop coûteux.

Les navettes Voguéo tombent à l' eauLe projet Voguéo de service public de navettes fluviales devait compter une trentaine d’escales entre Suresnes et Maison-Alfort en 2013. En raison de son coût, estimé à 74 millions d’euros, le Stif ( Syndicat des transports d’Ile-de-France) a pris la décision d’annuler ce projet.

Le coût du projet des navettes fluviales Voguéo avait initialement été estimé à 25 millions d’euros en 2012. Aujourd’hui, son coût est estimé à 74 millions d’euros d’après Batobus, seule société à avoir répondu à l’appel d’offres !

Si le service public de navettes fluviales Voguéo, expérimenté entre 2008 et 2011, avait été maintenu, la collectivité aurait été obligée de débourser 36 euros pour chaque passager montant à bord de la navette, soit un surcoût de 600 millions d’euros sur 10 ans.

Selon Laurence Douvin, administratrice UMP au Stif: « Le Stif a voulu faire plaisir aux élus du Val-de-Marne et à la mairie de Paris, mais, depuis le début, Voguéo, c’est du voyage d’agrément, pas du déplacement rapide pour des trajets domicile-travail. L’expérimentation avait déjà été arrêtée, faute de rentabilité. Aujourd’hui, la démonstration est faite que ce projet était un leurre. »

Certains élus continuent cependant à croire au projet, même s’il y a peu de chances qu’un nouvel appel d’offres aboutisse à un résultat différent… Le projet des navettes fluviales Voguéo tombe donc à l’eau !

source: le Figaro

Partagez:

Les commentaires sont fermés.