Mise en examen de Takieddine

Mise en examen de Takieddine. Ziad Takieddine est mis en examen dans le cadre de l’ affaire .

Le juge Renaud van Ruymbeke a mis en examen Ziad Takieddine dans le cadre de l’enquête sur l’ attentat de Karachi.

Takieddine, le marchand d’armes franco-libanais, est soupçonné d’abus de biens sociaux et a été interrogé sur son rôle présumé dans le versement de retro-commissions dans l’ affaire Karachi.

En vue de la campagne électorale de 1995, le gouvernement Balladur aurait donné de l’argent en plus au gouvernement pakistanais, qui lui en aurait rendu une partie en liquide. Takieddine se serait alors rendu plusieurs fois en Suisse avec Thierry Gaubert, proche de , pour ramener des mallettes d’argent liquide. Un versement de 10 millions de francs en liquide sur un compte de campagne d’ Édouard Balladur confirme la thèse du versement de rétro-commissions, dont  Takieddine était l’intermédiaire, dans l’ affaire Karachi.

Ziad Takieddine a reconnu son rôle dans la négociation du contrat des frégates saoudienne, mais a nié avoir participé aux négociations sur les contrats des sous-marins pakistanais. Takieddine avait également servi d’intermédiaire pour des contrats industriels avec la et ( voir L’ argent de Takieddine et Total).
La mise en examen de Takieddine devrait lever un peu le voile sur l’ affaire Karachi.

source: le Figaro

Partagez:

Voir aussi

Mots-clefs :, , ,

Laisser un commentaire sur Mise en examen de Takieddine