Quel budget pour loger les SDF ?

Sortir de la « politique du thermomètre », Jean-Marc l’a annoncé haut et fort, jeudi 1er novembre: il faut arrêter d’ouvrir des places d’hébergement en hiver pour les fermer en été.

Pas de budget pour les SDFUne idée que les associations défendent depuis des années. Mais, avant d’applaudir, elles demandent à voir. Car, en juillet encore, faute de budget, Cécile Duflot a dû fermer les 15 000 places ouvertes l’hiver précédent. « Il y a eu des remises massives à la rue, rappelle, échaudé, Florent Gueguen, le directeur de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale ( Fnars). Seuls 3 centres et 200 places ont été maintenus à Paris. Tout le travail de suivi des sans-abri a été jeté à la poubelle. »

Et, avec les premiers frimas, voilà revenue la fameuse « politique du thermomètre », celle-là même que dénonce Ayrault: 19 000 places ouvriront cet hiver, et 18 000 fermeront mécaniquement au printemps ! Car la finances 2013 prévoit la création de seulement 1000 places pérennes.

« On frise la crise humanitaire, commente Florent Gueguen, et les annonces de l’ Etat sont ultra-light. » A Paris, Toulouse, Lyon, Marseille, partout le Samu social craque, et son baromètre s’affole: en 2011, sur toute la France, les familles représentaient 30% des appels. En 2012, leur part a grimpé à 55% !

L’ agaçant Louis Gallois ( voir Pourquoi le rapport Gallois est nuisible) a, lui aussi, tiré la sonnette d’alarme Quand il ne pond pas des rapports sur la compétitivité, l’ancien patron de la SNCF coiffe sa casquette sociale et préside la Fnars. Dans La Croix ( 29/10), il a dressé ce constat: « Il manque 35 000 places, 20 000 en centres d’accueil pour demandeurs d’asile et 15 000 en centres d’hébergement. Il y a, en outre, un problème budgétaire: les crédits annoncés par Mme Duflot pour 2013 sont équivalents aux crédits consommés en 2011.« 

Au cabinet de Duflot, on tente de rassurer: « Les 1000 places prévues dans la loi de finances ne sont qu’un début, et un minimum. Le but est de sortir de l’urgence. » Mais aucun budget à l’horizon pour organiser cette « sortie ».

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

2 Commentaires sur “Quel budget pour loger les SDF ?”

  1. cochise dit :

    Bonjour,
    Cela ne répond pas à la question:
    Combien coûte le dispositif actuel.?
    Combien coûterait un dispositif modifié en fonction des conditions retenues.?

    Ce sont des réponses chiffrées qui seraient utiles.

    On s’apercevrait alors, comme dans bien d’autres domaines, que l’on ferait mieux d’instaurer un revenu minimal décent garanti à tous permettant aux gens d’être autonomes, au lieu d’être assistés par des usines à gaz qui coûtent bien plus cher à entretenir que les aides qu’elles procurent.

    C’est le principe de « l’aide à savoir pêcher plutôt que d’apporter du poisson au pêcheur » appliquer à l’économie d’un pays.

  2. TRIVIDIC dit :

    Un budget à l’infini.. et oui la France attire (on comprend pourquoi) les immigrés.