Qui paye la campagne de Sarkozy ?

Sans l’avouer, Nicolas a déjà entamé sa campagne présidentielle aux frais des contribuables.

qui paye la campagne de Sarkozy ?Nicolas Sarkozy l’a dit et redit, lors de son émission du 27 octobre : il ne sait pas encore s’il sera candidat.  » La question de ma candidature sera tranchée quelque part fin janvier- début février« , a-t-il précisé, entretenant le suspense. La belle histoire !

Rarement non-candidat a autant fait campagne. Voilà plusieurs mois que Sarkozy visite systématiquement 2 départements par semaine. A ce jour, seuls 2 départements ( l’ Hérault et l’ Ardèche) n’ont pas eu les honneurs de la visite de Sarkozy.

Le rituel est toujours le même, comme le relate un journaliste de Libération :  » Une visite au pas de charge, une brève allocution devant des ouvriers ou des agriculteurs, puis une table ronde dans un gymnase ou une salle des fêtes gavés d’élus et de militants  ».

Chaque fois, solidement encadré par des cordons de gendarmes ou de policiers, Sarkozy ne voit de la France profonde que quelques travailleurs triés sur le volet… et des bataillons de membres de l’ UMP, devant lesquels il lui arrive de discourir à huis clos. La visite de Sarkozy donne lieu  à un déploiement de forces considérables ( voir Combien a coûté le déplacement de Sarkozy à Chaumont ?). Et une partie du département visité est déclaré zone interdite.

Ces virées départementales offrent 3 avantages aux yeux du non-candidat Sarkozy : elles lui permettent d’abord de draguer, les unes après les autres, les catégories sociales à reconquérir ( agriculteurs, médecins, commerçants, cadres et ouvriers, auxquels il avait promis de « gagner plus ». Ensuite, les visites de Sarkozy lui assurent, même si ces rencontres, au départ, restent confidentielles, de fortes retombées immédiates au niveau local : France 3 et la presse régionale qui couvrent l’évènement ont, selon Sarkozy, autant sinon plus d’influence que les journalistes nationaux. Enfin, ces tournées présidentielles ne coûtent rien au non-candidat Sarkozy. Non seulement elles se font avec les moyens et aux frais de l’ Etat ( et donc des contribuables), mais en plus leur coût ne figurera pas dans les fameux comptes de campagne, ouverts en principe depuis le 1er juillet.

Ce dernier point explique à lui-seul pourquoi le non-candidat Sarkozy tient à le rester le plus longtemps possible…

Maj: Selon le président de la Commission des comptes de campagne François Logerot, une partie des frais de déplacements de Sarkozy pourrait être intégrée à son compte de campagne : « Si au cours de ces manifestations auxquelles il participe dans la période précédant l’annonce éventuelle de sa candidature à la prochaine élection, le chef de l’Etat est amené à exposer les éléments d’un programme de futur candidat, le coût de l’organisation de ces manifestations devrait être réintégré ultérieurement au compte de campagne, en tout ou partie« .

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

13 Commentaires sur “Qui paye la campagne de Sarkozy ?”

  1. Chnoupi dit :

    Il (Sarkosy) nous coûte beaucoup plus cher que Mitterrand ou Chirac. Et c’est peu dire !

  2. chagny dit :

    après le printemps arabe,pourquoi pas le printemps français ? malheureusement nous n’aurons pas assez de couilles pour cela !

    • Luxum dit :

      On finira bien par réagir quand la situation deviendra vraiment insoutenable. En attendant il faut mobiliser la conscience générale.

    • Chnoupi dit :

      Bien que le petit livre « Indignez vous » soit bien fait, il a le tort de ne proposer que de l’indignation, pas de l’action. Ce n’est qu’un – bon – début, peut-être. Facile de s’indigner, de râler… mais après ?
      En tout cas, les citoyens des pays Arabes qui sont allés dans la rue sont à saluer et à prendre pour exemple. Pour ce qui est des suites à ces actions, c’est une autre histoire qui se fait en ce moment (je pense aux risques d’une islamisation extrémiste).

  3. longeval dit :

    Interrogez vous vous sur la hâte de Pierre Botton, ancien spécialiste du financement des partis, (652 jours de prison) a vouloir à tout prix (j’aime bien ce terme) ouvrir une prison du cœur dans le Sud du Jura avant la fin juin 2012, c’est-à-dire avant la fin de la campagne électorale, sur la base d’un projet improvisé en en violation des règles de construction et d’urbanisme et sans consulter la population locale.
    Bizarrement ce projet est soutenu par certaines entreprises mises en cause a plusieurs reprises par le passé dans des problèmes de financement (grande distribution notamment).

  4. alan dit :

    nous sommes en crise
    les citoyens demandent de la transparence mais n’apprécient pas la com du Président !

    avant d’être candidat, il est notre président à tous, nous l’avons élu !!

    il communique avec les citoyens rien de plus normal,
    il commente son programme actuel rien de plus normal
    ne pas le faire lui serait reproché rien de plus normal
    patience le candidat entamera la présentation du programme de la droite après sa définition rien de plus normal

    à prendre son élan depuis trop loin fatigue quand survient l’obstacle !!!

    contimuer comme cela cher Président, continuer à diriger notre pays dans la tourmente !!!!

    • Chnoupi dit :

      Vous oubliez, Alan, que le Président de la République, s’il se représente, n’a pas à utiliser l’argent des contribuables pour sa campagne.
      Et qu’il se doit de tenir ses promesses.
      Et qu’il a un rang à tenir, cad se comporter en Président.
      Et qu’il a le devoir de respecter TOUS les citoyens, non seulement les nantis mais aussi – et surtout – le peuple « d’en-bas ».
      Il est vrai que son quinquéna

  5. Chnoupi dit :

    Voir le dossier passée sur une chaîne belge cette semaine (si la censure permet de lire ce film en France) : « Portrait d’un inconnu : Nicolas Sarkosy »
    http://www.rtbf.be/video/v_portrait-d-un-inconnu-nicolas-sarkozy?id=1473533

  6. Chnoupi dit :

    Qui êtes-vous pour décréter que « les citoyens n’apprécient pas la com du Président » ?
    Certains n’apprécient peut-être pas sa « com ». Et d’autres, je pense, n’apprécient pas son comportement, certaines de ses décisions, etc.
    Et ne supportent pas, semble-t-il, que ce soit la classe « d’en-bas » qui soit désignée comme responsable de bon nombre de situations. Et que cette France-d’en-bas soit saignée au détriment des nantis qui ne paient qu’un très léger tribut à comparer à la contribution exagérée des moins riches (ou des plus pauvres).
    Il est vrai que son quinquennat tombe dans une période de crise internationale. Et que, peut-être, un autre président aurait fait moins bien que Lui. Ce n’est pas une raison pour que les nantis (politiques et autres) s’enrichisse au détriment du reste de la population Française !

  7. dan dit :

    A Chnoupi : J’ai cliqué, pour voir, « portrait d’un inconnu… », effectivement, j’ai eu la réponse « vous habitez dans un pays où la diffusion n’est pas autorisée »…. Pas le droit de voir, mais j’ai le droit de payer…