Qui va payer pour le Rafale ?

Gérard Longuet a déclaré que la production du Rafale pourrait être arrêtée.

Qui paye le Rafale ?Si la France n’arrive pas à exporter le Rafale de Dassault, alors sa production pourrait être arrêtée d’après Gérard Longuet. Le Rafale de Dassault ne s’exporte pas, et les seules commandes de Rafale ont été faites par l’ armée française.

Si la France ne vend pas de Rafale à l’étranger, alors sa production sera arrêtée, comme l’a expliqué le ministre de la Défense Gérard Longuet : « Si Dassault ne vend pas de Rafale à l’étranger, la chaîne (de production des appareils) sera arrêtée« . Le Rafale est l’un des appareils le plus performants et les plus chers au monde, et la France n’arrive pas à le vendre à l’ étranger, notamment à cause de la concurrence du F-18 de Boeing qui coûte moins cher.

Dassault va donc fournir 180 Rafale à l’armée française d’ici 2021 ( 11 par an). Dassault ne perdra donc pas d’argent sur le Rafale en cas d’arrêt de production puisque l’armée française, son seul client, s’est engagée à lui en acheter jusqu’en 2021.

Qui va payer pour le Rafale ? Les contribuables, évidemment, mais surtout pas Dassault.

source: les Echos

Partagez:

2 Commentaires sur “Qui va payer pour le Rafale ?”

  1. Sopotec dit :

    Certes. A ceci près, que le Rafale est un besoin réel pour l’armée de l’air, et qu’il est construit 100 % en France par des salariés français.

  2. xXx dit :

    Pourquoi on fait un avion de combat ? pour le vendre ? et non ! perdu !
    on le fait pour répondre aux besoins opérationnelles de son armée, c’est pas une clio, Il est le deuxième vecteur de souveraineté d’un pays après l’arme de dissuasion nucléaire et il entre dans ce cas avec 30 rafales nuke
    capable d’anéantir 24h/24h n’importe quel pays qui osera se livrer à une agression biologique,chimique,nucléaire sur la France et qui tuera les notres, l iran a été averti a mot couvert par Chirac, depuis on a plus aucun problème sur notre sol, ils ont changés de stratégie.
    Sa principale raison d’être est de faire la guerre et de tuer, après la Libye, il a démontré qu’il le faisait bien.
    Son cahier des charge était de remplacer 7 avions différent (sem,jaguar,f1,mirage 2000 B,C,D,N,mirage IV,crusader).
    C’est autant d’ingénieurs spécialisés, de pièce et d’armement non standard remplacé par un seul ensemble de type de pièce, d’armes et d’ingénieur standard.
    Dans ses missions, il peut faire la supériorité aérienne, le bombardement,
    l’anti navire, la frappe nucléaire, la reconnaissance, version navalisée, le cas et le sead.
    C’est un avion complet qui a pris 20 ans de réalisation ans toutes ses composantes, le rafale F3 est la version d’intégration arrivé en 2008,
    avant il y a eu les prototypes, rafale A,D, (B,C,M) F1,F2, il evoluera jusqu’au F5 furtivité/guerre électronique pour faire aux avions nouvelle génération (F35,T50,J20)
    Il a écrasé deux fois l’eurofighter en exercice, 1 fois le gripen, il a rivalisé avec le F22 raptor.
    C’est un bon avion de combat, c’est sa cohérence qui assure son efficacité et personne ne se trompe, il est toujours en tête des évaluations techniques. mais politiquement nous avons toujours perdu, c’est plus de la responsabilité de la France. pareil pour les tgv, epr,etc.. Pourtant, on ne vend pas le tgv, personne n’ose imaginer qu’on remette les trains corail a la place es TGV et passer 6h30 pour faire un paris bordeaux.
    Aucun pilote rafale voudra revenir sur un M2000 a cause de la technologie.
    Le vrai concurrent du rafale et le F35 jsf commencé il y a plus de 10 ans et qui sera mature en 2020-2025, il coutera aux alentours de 200M$, les capacités de furtivité et d’électronique ca se paye. le F22 coute 250M$. le rafale coute sortie d’usine 64ME, l’eurofighter 84ME, l’eurofighter aurait couté 30% de plus au contribuable pour des capacités inférieures. Les acheteurs pensent qu’on va leur faire cadeaux, Quand un pays est interessé par un avion de combat, il demande en premier qu’est ce que vous m’offrez pour que j’achete votre avion, concession politiques et offset, l’avion passe souvent en second plan, qu’il soit bon ou mauvais.
    La vente d’avion de combat ne rapporte rien, il permet d’étendre l’influence d’un pays et de développer en commun des fonctionnalités qu’on aurait pas fait pour nous.

    le rafale a vu 4 présidents, il en verra encore 8 autres durant son service (40 ans).

    Depuis quand on s’imagine gagner de l’argent, faut décendre de son nuage,
    la R&D coute tellement cher qu’il est impossible de se rembourser, en R&D le F35 a couté 350 Milliards de $ et il est pas fini, le rafale a couté 40 Milliards d’euros en 25 ans, l’eurofighter a couté 70 Milliards d’euros, le tout au frais du contribuable bien sur.
    ce qui permet de faire travailler des dizaines de milliers de jeunes ingénieurs chez safran,snecma,thales,sagem,dassault et de milliers de pme dans nos régions, ne l’oublier jamais. Comme c’est une vitrine technologique il ya tout un tas de produits dérivés qui sont réalisés.

    On ne vendra peut être pas le rafale a cause de l’influence politique et de son prix, ce qui est sur, il n y a pas beaucoup d’avion de combat qui peuvent lui faire face, le rafale a écraser le f16,f18,eurofighter,gripen, le seul qui a fait jeu égal est le f22 raptor, dont la supériorité est maintenant contesté.

    La rumeur dit que les pilote des raptor étaient tellement dépité, rancunier, totalement surpris par la médiocrité du f22 face au rafale.

    Quand nous seront en guerre, le rafale sera parfaitement justifié, la Libye nous a permis de le confirmer dans ses capacités, maintenant grace à lui nous en récoltons les fruits. n’oublier pas, son premier role et de faire la guerre pas de battre des records de vente export. Quand à la suisse, je doute qu’un avion de combat lui soi utile.

    Je préfère payer avec mes impots des jeunes ingénieurs francais que d’engraisser les ingénieurs américains. Même la suisse dispose d’une flottes d’avions de combat, F5,F18,etc.. Le gros du programme rafale est maintenant réalisé et on arrête pas un programme de plusieurs décennies pour quelques media ou blogueur qui ignore tout des enjeux géo stratégique.

    Quand à l’annonce de longuet c’est un non évenement, la date de fin de production est connue depuis longtemps, il est clair qu’une fois la commande de la DGA réalisée et les rafales livré. la chaine sera mis en sommeil, en cas de guerre elle sera immédiatement réactivée.

    Je ne comprends ces gens qui rêvent et qui veulent qu’on arrête de produire des centrale, des trains, des navires, des avions, des bateaux, des arme,fusées, des satellites,des voitures, sous prétexte que cela ne leur plait pas, après il faut pas s’étonner de finir comme la Grèce ou l’Espagne avec 25% de chômage. quand on ne fait plus que des services et de l’agriculture sans aucune industrie, un pays ne va pas très loin.