Réductions ISF en baisse

Réductions ISF en baisse. Plusieurs dispositifs de permettent de réduire votre ISF d’ici le 30 septembre.

Dispositifs de réduction ISF : investissement dans les PME en direct ou via des fonds, ou les dons à des organismes ou associations. Les plafonds de déductibilité ont cependant été revus à la baisse.

Investir dans le capital d’une PME permet toujours d’ obtenir une réduction ISF, mais pour 50% des versements seulement, contre 75% précédemment. De plus, le montant maximal déductible a été raboté, passant de 50 000 euros à 45 000 euros. Ces nouveautés sont applicables pour les versements réalisés à compter du 13 octobre 2010. Ceux qui ont investi avant cette date continuent de profiter de l’ancien dispositif : une réduction ISF de 75% des versements, dans la limite de 50 000 euros. Ceux qui s’intéressent aux PME via les produits collectifs comme les ( fonds d’investissements de proximité), les ( fonds commun de placement dans l’innovation) bénéficient d’une réduction ISF inchangée de 50% des sommes versées, dans la limite de 18 000 euros, pour tout versement réalisé à partir du 1er janvier 2011 ( 20 000 euros avant cette date).

Autre possibilité de réduction ISF : les dons aux associations. La réduction ISF, la plus généreuse, est inchangée, à 75% des versements. Le montant maximal de la réduction ISF, 50 000 euros, n’a été raboté ni fin 2010 ni à l’occasion de la loi votée cet été. Du coup, il reste valable. Cela conduit à une situation assez bizarre pour les versements réalisés depuis le 1er janvier. Si le redevable utilise à la fois l’ investissement dans les PME et les dons pour réduire son ISF, la réduction maximale est alors limitée à 45 000 euros. En revanche, s’il consacre l’intégralité de ses versements aux dons, le plafond est alors de 50 000 euros.

 

 

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : , ,

Les commentaires sont fermés.