Salaires des plus gros banquiers

Le cabinet Alphavalue a publié le classement des salaires des banquiers les mieux payés d’ Europe en 2010.

salaires des banquiers en europeClassement des plus gros salaires de banquiers en Europe en 2010

Robert Diamond ( Barclays) : 11,59 millions d’euros
Bradu Dougan ( Crédit Suisse) : 9,24 millions d’euros
Alfredo Saenz Abad ( Santander) : 7,87 millions d’euros
Stuart Gulliver ( HSBC) : 7,19 millions d’euros
Michael Geoghegan ( HSBC) : 6,77 millions d’euros
Jose Ackermann ( Deutsche Bank) : 6,30 millions d’euros
Boris Collardi ( Julius Baer) : 5,75 millions d’euros
Stephen Hester ( RBS) : 5,39 millions d’euros
Francisco G.Rodriguez ( BBVA) : 5,31 millions d’euros
Peter Sands ( Stand Chart) : 3,89 millions d’euros

Bob Diamond,  directeur général de Barclays, est le banquier le mieux payé d’ Europe avec un salaire de 11,59 millions d’euros en 2010 ( 1/3 en cash et le solde en stock-options).

Le salaire moyen des hauts dirigeants des françaises est inférieur à 1 million d’euros et aucun banquier français ne figure au classement des plus gros salaires de banquiers en Europe.

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

4 Commentaires sur “Salaires des plus gros banquiers”

  1. PAB dit :

    Ce prélèvement bancaire « à la source » est particulièrement génial et permet, sans conteste de boucler les fins de mois, toujours délicates.
    C’est plus propre que le produit incertain d’un minable braquage commis par des illettrés qui sont, de surcroît, contraints de partager – non sans risques – avec le reste de la bande.

  2. Cyb dit :

    Cela est non seulement indécent mais écoeurant.

    Pa

  3. Cyb dit :

    Particulièrement écoeurant 🙁

  4. ovni92 dit :

    Ces salaires relativisent fortement les accusations de la gauche socialo-communiste envers le salaire de N. Sarkozy qui se monte à environ 0,3 million € par an. Même s’il ne paie pas de nombreux à-côtés.

    Mais il ne faudrait pas que les personnes « écoeurées » oublient le monde du cinéma, de la chanson et du sport. Une dizaine d’acteurs français ont des revenus annuels dépassant le million d’euros : 4,4 millions € pour Jean Dujardin en 2010, revenu équivalent à celui du dirigeant français le mieux payé, Michel Rollier (Michelin) ou près de 3 fois le salaire d’Henri Proglio, directeur d’EdF. Seulement 3 millions € pour Dany Boon en 2010 mais 26 millions € en 2009 !!

    Les chanteurs français ne s’en tirent pas trop mal non plus : en 2009, un Johnny a frôlé les 10 millions € et en 2010, un Noah gagne 3,8 millions €, autant que B. Arnault, PDG de LVMH. Mais rien ne vaut le sport pour gagner des millions : Thierry Henry a gagné 18,8 millions € en 2009, autant que les dirigeants des plus grandes sociétés américaines et que …. les banquiers européens, et les 50 sportifs français les mieux payés ont tous gagné plus de 2,3 millions €.

    Mais croire que la confiscation de ces très gros salaires résoudra le problème des finances françaises est une grande illusion en raison de leur très faible nombre. Récupérer quelques centaines de millions, voire quelques milliards, ne bouchera pas le trou annuel de plusieurs dizaines de milliards (140 milliards en 2009 et autant en 2010). Il faut regarder froidement les chiffres et ne pas faire dans l’émotionnel que les politiciens savent très bien manipuler !