Subvention de 750 000 euros à la Tunisie

Une convention de subvention 750 000 euros a été signée entre l’ Agence française de développement, l’ ambassade de France et le Pôle de compétitivité de Sousse.

Subvention de 750 000 euros à la TunisieDans le cadre du Programme de renforcement des capacités commerciales (PRCC) mis en œuvre par les ministères français de l’Economie, des Finances et de l’Industrie et l’Agence française de développement (AFD), une convention de subvention de 750 000 euros a été signée le 10 janvier 2012 entre l’AFD, l’ambassade de France et le Pôle de compétitivité de Sousse, visant à renforcer les capacités commerciales en termes d’activité et de développement concret des exportations.

Le secteur des Industries mécaniques électriques et électroniques (IMEE), domaine de compétence du Pôle de compétitivité de Sousse, est aujourd’hui le premier secteur d’exportation de la Tunisie.

source: babnet.net

Partagez:

6 Commentaires sur “Subvention de 750 000 euros à la Tunisie”

  1. dornach dit :

    Encore des Français qui veulent que l’industrie française coule un peu plus !!

  2. henri dit :

    Je pensais ,d’après les infos sur la chute, que ben Ali avait détourné de l’argent ?
    de l’or plutôt …
    Faudrait plutôt voir à récupérer cela :nous ne sommes pas riche en France.!
    http://www.wat.tv/video/tunisie-fortune-en-or-ben-ali-3b8cd_2i0u7_.html

  3. Gogol dit :

    Non seulement on paye pour les tunisiens « réfugiés » en France mais en plus on paye en Tunisie, vous avez dit « crise », « économies » ? Quand va-t-on se décider à demander l’avis de ceux qui payent avant de dépenser le peu de pognon qui reste ?

  4. STER dit :

    Y’en a marre de voir tous cons jeter notre argent par la fenêtre. Ils nous doivent des comptes car ce ne sont que de minables élus. Ils pousent à la révolution … chez nous …

  5. Merle dit :

    Il est urgent de faire des pressions pour que les citoyens puissent ester en justice contre les elus gaspilleurs pour abus de bien public

  6. TRIVIDIC dit :

    Il est temps pour nous de virer tous ces incompétents politicards qui n’ont de cesse de dilapider l’argent du contribuable français.

    En 2012 : oust du balai