Surfacturation à l’ office HLM de Puteaux

L’ office HLM de Puteaux, présidé par la député-maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a décidé de payer plus du quintuple du prix normal les détecteurs de fumée destinés à équiper ses 6000 logements HLM.

Surfacturation HLM PuteauxCes détecteurs de fumée, de type Vesta, sont vendus 11 euros aux prix de gros par le constructeur. L’ office les achète, sans ciller, 58 euros pièce (hors taxes) à une société, Amica, qui s’occupe déjà de l’entretien électrique des bâtiments municipaux et des HLM de Puteaux. Pose comprise ( soit 2 vis à fixer), l’affaire revient à 76,96 euros ( HT) par appareil.

Pour en arriver là, les HLM ont accepté un stupéfiant devis. Sur ce document, le tarif de base indiqué par Amica pour chaque détecteur de fumée est de… « 145,41 euros » ( sans la pose). Mais quelques lignes plus loin, l’entreprise accorde une énorme ristourne de « 60 % » qui lui permet de présenter son prix de 58 euros comme un cadeau.

La surfacturation des détecteurs de détecteurs de fumée va coûter au total 282 000 euros aux HLM de Puteaux. Mais Joëlle Ceccaldi-Raynaud est passée maître dans l’art de dilapider l’argent de ses contribuables… ( voir Qui paye les frais d’ avocat de Ceccaldi-Raynaud ?)

La direction générale de l’office assure que le prix d’achat est justifié par une « garantie de 5 ans ». Renseignements pris, le constructeur fournit pourtant le même service au prix de gros.

Le marché passé entre la société Amica et les HLM de Puteaux a été conclu sous la houlette de Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Cette élue était déjà célèbre pour son magot planqué dans des paradis fiscaux ( voir L’ exil fiscal de Ceccaldi-Raynaud maire de Puteaux). Et pour avoir acheté, dans sa ville, tous les exemplaires du Canard enchaîné qui relatait l’affaire. Cette semaine, il ne lui reste plus qu’à faire la même chose…

source: le canard enchainé

 

Qui paye les frais d’ avocat de Ceccaldi-Raynaud ?

Partagez:

Les commentaires sont fermés.