Taxation des allocations familiales

L’ objectif de réduction du à 3% du PIB n’étant désormais plus atteignable pour le gouvernement, Matignon envisage une taxation des familiales.

Taxation des allocations familialesSi le gouvernement n’a pas réussi à atteindre son objection de réduction du déficit à 3% du PIB en 2013, il espère toujours ramener le déficit budgétaire à 0 avant 2017. Pour cela, le gouvernement devra trouver 50 milliards d’euros d’économies. En panne d’idée, le gouvernement réfléchit donc désormais à une taxation des allocations familiales.

Le président de la Cour des comptes Didier Migaud s’est montré favorable à l’idée de taxer les allocations familiales afin de combler le déficit de la Cnaf ( Caisse nationale des allocations familiales), qui s’élève désormais à 2,6 milliards d’euros.

Les allocations familiales coûtent 12,43 milliards d’euros par an pour 4,74 millions de bénéficiaires, et ne sont pas imposables.

Selon l’ Ifrap, « La solution la plus juste consisterait à inclure les allocations de base dans le revenu taxable des ménages, solution qui pourrait être étendue à l’ensemble des prestations« . Une piste envisagée  par le gouvernement, tout comme le plafonnement des allocations familiales en fonction du revenu.

Voir la vidéo de Didier Migaud sur la taxation des allocations familiales


Partagez:

Voir aussi

Étiquettes : ,

2 Commentaires sur “Taxation des allocations familiales”

  1. TRIVIDIC dit :

    Je ne vois rien de choquant en l’affaire : ce qui me gêne horriblement est votre écrit très très mais très petit…. on a du mal à vous lire

  2. TRIVIDIC dit :

    Et alors ? en ce qui me concerne je suis pour l’imposition de toutes mais absolument toutes les prestations sociales et familiales comme je suis pour la suppression de toutes les associations qui ne servent à rien hormis s’en foutre plein les fouilles avec l’argent du contribuable dont je suis