Taxe sur les plus-values des résidences secondaires

Le gouvernement vient de décider de taxer les plus-values sur les ventes des résidences secondaires.

taxe plus values residence secondaireLe gouvernement enchaîne les mesures de rigueur avec un nouvel alourdissement de la taxation sur les plus-values immobilières. Les plus-values réalisées sur les ventes des résidences secondaires seront désormais taxées.

La taxe sur les plus-values de la résidence secondaire concerne la cession d’une résidence secondaire, d’un bien locatif, d’un terrain ainsi que l’immobilier détenu en part ou SCPI.

Fin de l’ abattement fixe de 1 000 euros suivant l’année de vente de la résidence secondaire.

De la 5 ème et la 17ème année de détention de la résidence secondaire, l’ abattement annuel sera de 2%. De la 17ème et la 24ème année de détention de la résidence secondaire, l’ abattement annuel sera de 4%. Enfin, de la 24ème et la 30ème année de détention de la résidence secondaire, l’ abattement annuel sera de 8%. Exonération de la plus-value après 30 ans.

Le taux de la taxe sur les plus-values de la résidence secondaire est de 32,5%.

Cette nouvelle taxe sur les plus-values de la résidence secondaire devrait rapporter 2,05 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat en 2012.

source: francetransactions.com

Partagez:

Voir aussi

Mots-clefs :,

1 Commentaire sur “Taxe sur les plus-values des résidences secondaires”

  1. PAB dit :

    La taxation ne concerne pas seulement les résidences « secondaires » appellation idéologique initiée par BERCY & Cie pour laisser croire qu’on ne chasse que les « riches bourgeois » mais également les biens immeubles recueillis par succession ou ceux provenant d’investissements locatifs. La fièvre taxeuse actuelle n’est qu’un échantillon de la chasse aux sorcières qui se déclenchera après les législatives de 2012 : Quelle que soit la couleur issue des urnes, ce sera rose bonnet et bonnet rose et donc plus d’impôts plus de prélèvements pour un Etat et des collectivités boulimiques et incapables de modérer leurs appétits.

Laisser un commentaire sur Taxe sur les plus-values des résidences secondaires