Toutes les taxes de Sarkozy

Voici la liste de toutes les taxes créées et toutes les supprimées par depuis 2007.

Toutes les taxes de SarkozyTaxes de Sarkozy en 2012

– Taxe  sur les hauts revenus ( voir Montant de la taxe sur les hauts revenus).

– Taxe sur les loyers élevés des micro-logements ( taxe de 10 % à 40 % sur le loyer des locations de petites surfaces dont le prix dépasse 40 euros du mètre carré, dès le 1er janvier).

– Taxe sur les sodas et boissons sucrées ( voir  Taxe sodas appliquée aux light)

– Hausse du forfait social sur l’intéressement et la participation de 6 % à 8 %.

– Hausse de la taxe sur les conventions d’assurance de 3,5 % à 7 % (1,1 milliard d’euros de gain pour l’ Etat). Les de santé solidaires et responsables, auparavant exemptées de la taxe, seront taxées à 3,5%.

– Hausse de la taxe sur le tabac et l’alcool  ( bénéficie pour l’ Etat de 940 millions d’euros).

– Hausse du barème de la taxe sur les véhicules de société.

– Hausse de l’assiette de la contribution sociale de solidarité des sociétés et contribution additionnelle dans le secteur financier.

Niches fiscales supprimées :

– Fin de la défiscalisation totale des heures supplémentaires.

– Suppression de l’abattement sur la participation et l’intéressement et réduction de l’abattement sur la CSG et la CRDS de 3 % à 2 %.

Taxes de Sarkozy en 2011

– Taxe sur les nuitées d’hôtel supérieures à 200 euros ( 90 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat).

– Taxe sur la provision pour hausse des prix mise à la charge des entreprises du secteur pétrolier ( taxe sur les entreprises pétrolières, bénéfice de 120 millions d’euros pour l’ Etat).

– Imposition des plus-values latentes lors du transfert d’un domicile fiscal à l’étranger ( gain pour l’ Etat: 189 millions d’euros).

– Taxe sur les activités privées de sécurité ( 17 millions d’euros pour l’Etat).

-Taxe de risque systémique pour les ( 809 millions d’euros pour l’ Etat).

– Taxe de droit de timbre pour l’introduction d’une instance dans le cadre de la réforme de l’aide juridictionnelle ( 88 millions d’euros pour l’Etat).

– Taxe sur les opérateurs ferroviaires privés autorisés à utiliser le réseau ferré français.

– Taxe sur la capitalisation boursière ( taxe sur les sociétés détentrices de capitalisations de plus d’ 1 milliard d’euros, bénéfice de 12 millions d’euros dans les caisses de l’ Etat).

– Taxe de 5 % à 10 % sur les sociétés d’assurances qui constituent une réserve d’argent dans certaines conditions.

– Surtaxe de 5% sur les entreprises dites « de réseau », qui touchent à l’énergie, au transport ou aux télécommunications.

– Hausse de 2,5 % à 8 % du taux de la contribution payée par le bénéficiaire sur le gain de la levée d’option sur les stock-options, et de 10 % à 14 % de la contribution patronale sur la valeur de l’option.

– Hausse de la taxe sur les retraites chapeaux ( 110 millions d’euros de gain pour l’ Etat).

– Hausse du taux de forfait social sur l’épargne salariale de 4 % à 6 % ( 350 millions d’euros pour l’ Etat).

Niches fiscales supprimées :

– Réduction de cotisations patronales « Fillon » sur les bas salaires.

– Plafonnement de la réduction d’assiette au titre des frais professionnels.

Taxes de Sarkozy en 2010

– Taxe spéciale d’équipement au profit de la société du grand Paris.

– Taxe sur les exploitants de centrales nucléaires.

– Taxe sur les bonus des traders ( bénéfice pour l’ Etat de 270 millions d’euros en 2010).

– Hausse de 6% de la taxe sur le tabac.

– Hausse du forfait journalier hospitalier et du « forfait social ».

– Hausse des prélèvements sociaux sur les « retraites chapeaux » sont doublés.

– Hausse de la fiscalité sur les plus-values mobilières.

– Taxe sur les complémentaires santé pour participer aux frais générés par la grippe A ( 300 millions d’euros).

– Taxe de 9,5% sur le produit des appels à des numéros surtaxés effectués dans le cadre des programmes télévisés et radiodiffusés comportant des jeux et concours.

Niches fiscales supprimées :

– Fin de l’exonération de prélèvements sociaux sur certains contrats d’assurance-vie en cas de décès du bénéficiaire .

– Fin des exonérations fiscales des sportifs professionnels liées au « droit à l’image collectif ».

Taxes de Sarkozy en 2009

– Droit affecté au fonds d’indemnisation de la profession d’avoués près les cours d’appel: Dans la loi de finance rectificative pour 2009, le législateur a voté une indemnisation des avoués et de leurs salariés. Cette taxe, d’un montant forfaitaire de 330 euros est due, lors d’un procès, “par la partie qui interjette appel principal, lorsque l’appelant est tenu de constituer avocat devant la cour d’appel”.

– Droit de timbre perçu en cas de renouvellement anticipé de la CNI : La loi de finance de 2009 impose à tout citoyen de présenter sa carte nationale d’identité afin de la renouveler. En cas de défaut de présentation de la précédente carte, on doit s’acquitter d’un droit de timbre de 25 euros.

– Taxe sur le certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf ou d’occasion.

– Eco-taxe poids lourds ( taxe sur le transport des marchandises par la route, gain pour l’ Etat de 1,2 milliard d’euros par an).

– Hausse de lla taxe sur le chiffre d’affaires de la branche santé des assurances complémentaires de 2,5 % à 5,9 % ( gain pour l’ Etat: 1 milliard d’euros)

– Doublement de la taxe sur les retraites chapeaux.

– “Forfait social” pour les employeurs.

– Taxe minière spécifique applicable à la production d’or en Guyane.

– Taxe sur les véhicules polluants, en fonction de l’émission de CO2.

– Taxe fixe sur chaque rapport de certification des comptes.

Taxes de Sarkozy en 2008

– Franchises médicales.

– Taxe sur les distributeurs de pharmacie.

– Taxe sur les stock-options et les attributions gratuites d’actions.

– Taxe sur les indemnités de mise à la retraite d’office.

– Suppression de l’exonération de la taxe sur les accidents du travail et maladies professionnelles.

Taxes de Sarkozy en 2007

– Taxe additionnelle à la taxe sur les certificats d’immatriculation des véhicules ( surtaxe sur les véhicules polluants).

source: le Monde

Partagez:

Voir aussi

37 Commentaires sur “Toutes les taxes de Sarkozy”

  1. tosh dit :

    Je vais choquer, mais pour moi ce n’est pas suffisant. Avec une dette publique à plus de 20 000 euros par français, nous ne fonçons plus dans le mur, nous l’avons explosé…
    Alors ce n’est pas assez. Il aurait du augmenter de 2 points la TVA, arreter de subventionner à hauteur de 7 milliards une SNCF excédentaire et commencer à désengager l’Etat! Sinon les générations suivantes vont avoir mal!!

  2. Ace dit :

    Bonjour,
    C’est une refonte totale de taxes et impôts qu’il faut faire. Ils ne savent même plus où ils en sont. Il n’y a plus que quelques personnes capables de suivre le sujet dans sa globalité et encore.
    Il faut aussi remettre à plat les salaire et pensions de tous les fonctionnaires (état, régions, ville, commune, infrastructure, tous). Il faut revenir aux salaires de 1990 et les indexer aux coût de la vie jusqu’à aujourd’hui. Il y a des milliards à gagner, puisqu’il gagne 10 à 20% de plus que le salaire moyen avec 13ème et 14ème, plus certainement des avantages qui coût aussi, pourquoi. Il faut aussi commencé à supprimer les privilèges, de toute sorte, qui n’ont plus raison d’être. Encore des milliards à gagner, et les riches doivent être plus taxé; Encore quelques milliards a gagné. C’est une pompe a fric les fonctionnaires, et cela dans tous les états, 13ème, 14ème salaire et j’en passe. Je suis en Suisse. Et quels fût pas ma surprise, de voir qu’il y a moins d’employés entre 2010 et 2011 qui travaillent pour l’état fédéral, mais que dans le budget, la masse salarial a été augmenté de 2,4%. Alors que l’augmentation moyenne des salaire a été pour le reste du pays, de moins de 1% réelle. Cherché l’erreur. Il y en a qui se sucre sur le dos des autres. Voilà pourquoi, la dette augmente tout le temps. Des infrastructure coût un fois, cher, mais une fois. tandis que les salaires et pensions, c’est pendant 30, 40, 50 ans qu’il faut les payé, après on les remplaces et c’est un cercle perpétuelle. Alors gagné en moyenne pour l’Europe 3, 4, 5000€ par année de plus que le salaire moyen, fois, pour l’Europe 50 millions de fonctionnaires, plus 50 millions de pensions = 100 millions fois en moyenne 5000€ par année de trop, cela fait quand même 500 milliards par année. Comme l’Europe a, au total plus de 10 000 milliards de dette et perd 200 à 300 milliards en bonus pour les riches (riches, industriels et autres). Non, Non. Il y a beaucoup de fric à gagner, mais il faut viser juste.

    @Tosh. Incroyable, c’était mon surnom quand j’étais jeune. Incroyable.

    La SNCF. Il parait qu’il y a 1 cheminots pour 4800 voyageurs à la SNCF. Pour l’Allemagne, c’est 1 cheminots pour 9500 voyageurs. Au Japon, 1 cheminots pour 50 000 voyageurs. Je reviens à la SNCF. Dans les lignes régionales, il parait que c’est 1 cheminots pour 10 voyageurs. Il doit effectivement y avoir quelques choses à faire. Et si ça se trouve, avec toutes ces économies, la TVA en France sera de 10%. Sur ce, ABE. Ace

    • elo dit :

      avec les gens qui vivent ds mon cher pays, laisse tomber, ils ont une guerre civile directe!les gens veulent tout, sans concessions et pour avoir plus, d’ou l’argent sort, ils s’en foutent ils veulent tout et rien faire..

  3. une augmentation de TVA généralisée me parait inévitable!

  4. Chnoupi dit :

    Je ne vois pas de taxation sur aucun des avantages consentis au haut de la politique : président, ministres, députés, sénateurs…
    Ni ne vois une réduction des revenus pour ces même gens qui nous « gouvernent » (?).

    • Cyb dit :

      Tout à fait ! fermons aussi nos frontières hermétiquement face à cette immigration galopante et envahissante que nous n’avons pas choisie.
      Ce regroupement familial, ces familles polygames, sont une catastrophe pour nous les contribuables ! à quand une véritable politique immigrationniste ? comme au Canada par exemple.

  5. STER dit :

    Quel beau bilan pour un mec qui ne voulait rien augmenter (mis à par ses émoluments, bien sûr, sans oublier les copains …. d’abord !)
    Qui peut faire mieux ? Hollande, Martine, Ségolène, bien sûr !
    Réduire les frais des 600 000 élus que compte la France …. pas fou, non ! Cette oligarchie pétaradeuse, pas touche !
    Alors, mai 2012 … une seule issue possible : votez Marine !

    • Chnoupi dit :

      Il y a d’autres issues que de voter extrême droite. Mais je comprends les déçus de la droite, de la gauche qui vont mettre un bulletin pour lepen ; ce sont bien souvent des personnes qui manquent de réflexion (ce n’est pas une critique négative mais constructive) et qui gobent les propos du fn.
      Voter lepen, c’est accepter et pratiquer une « politique » intégriste.

      • ovni92 dit :

        Mais où avez-vous vu que Marine était d’extrême droite ? D’abord où est la droite ? Sarkozy ? En quoi est-il de droite ? Tous les ingrédients de la gauche sont présents chez lui : fiscalisme, immigrationnisme, assistanat, mondialisme, collectivisme, démagogie, républicanisme, keynésianisme, gaspillages, agressions militaires… et j’en oublie.
        Quant à Marine, elle tient souvent des propos de gauche notamment en économie. Alors c’est quoi ces propos du FN que sont censés « gober » ses électeurs ? Et c’est quoi une politique « intégriste » ? Vous qui ne « manquez pas de réflexion », pourriez-vous me l’expliquer ?

        • Chnoupi dit :

          Vous savez très bien, Ovni92, que le fn est d’extrême droite. Et que, comme tout personnage politique, lepen prend des idées un peu partout, ou plutôt les partage comme le font les autres partis. La « vérité » n’est sûrement pas chez l’un ou l’autre mais elle est faite d’affirmations, de propositions, de techniques… piochées partout, même à l’extrême droite (ou gauche).

          Pour ce qui est de votre demande d’explication à propos de ce que j’appelle une « politique intégriste », des textes existant sur le Net vous en diront plus que ce que je pourrais en écrire (par du copié-collé). Et de toute façon, je ne suis pas là pour ça, ni pour tenter de faire comprendre certaines choses à des gens obtus et qui affirment détenir le savoir. Je ne parle pas de vous, ovni92 car je ne vous connais pas. Oui, ovni92, moi aussi j’ai mes convictions. Mais parce que je me refuse d’avoir une « couleur » politique, je me sens plus ouvert, plus libre de penser, d’analyser, le tout avec des valeurs de fraternité, de respect que bien des partis et des hommes – extrémistes souvent – n’ont pas.
          Je vous laisse le soin de conclure si vous en avez envie.

          • ovni92 dit :

            Schnoupi, pas plus que je ne sais pas pourquoi on dit que Sarkozy est de droite, je ne sais pas pourquoi l’on dit que le FN est d’extrême droite. Les étiquettes que l’on colle aux uns et aux autres sont souvent trompeuses. Si on compare les idées sur lesquelles Sarkozy s’est fait élire et les réalités de son action, on peut dire que son discours est de droite mais que ses actions de président sont de gauche.

            De même, si j’écoute Marine Le Pen en économie, je ne vois pas la différence avec un discours de gauche sinon d’extrême gauche. Pareil pour le discours de JM Le Pen (père) qui ressemble à s’y méprendre à l’esprit de ce que l’on appelait la droite dans les années 60 ou 70. Il y a eu un très net glissement de la « droite » traditionnelle vers la gauche. Il ne peut pas y avoir d’extrême-droite s’il n’y a plus de droite ! Et je vous dis tout cela sans le moindre esprit partisan.

            Quant à parler d’extrémisme, je ne vois par exemple pas pourquoi il est extrémiste de dire que l’arrivée massive de populations aux coutumes, aux croyances, aux modes de vie très éloignés des nôtres est inquiétante. Je dirais même le contraire : accepter sans réfléchir aux conséquences à long terme de ces migrations spectaculaires est pour moi un signe d’extrémisme. Les valeurs de fraternité ou de respect ne tiennent pas quand l’avenir d’un pays est menacé. Or le communautarisme grandissant et l’esprit conquérant de certains est une lourde menace pour l’avenir. La fraternité et le respect ne sont pas partagés par tous nos migrants. La situation dans les banlieues, et même dans nombre de villes, devraient faire réfléchir. A quoi sert l’arrivée massive de ces populations, unique dans notre histoire, alors qu’il y a tant de chômage et que nous sommes ruinés ?

            Comparez par exemple l’évolution démographique des Européens avec celle de l’Afrique et expliquez comment ne pas se poser de questions pour l’avenir : l’Afrique avait 200 millions d’habitants en 1950, 1 milliard aujourd’hui et aura 2 milliards en 2050. La moyenne d’âge est de 18 ans pour le continent africain et 40 ans pour l’Europe. Ne faut-il pas méditer sur cette évolution du Monde ?

            Nous n’avons sans doute pas le même vécu. Les « gens obtus » dont vous parlez ont peut-être des raisons de penser ainsi parce leur quotidien est peut-être moins confortable que le vôtre ? J’aimerais comprendre le pourquoi d’une telle différence de positions.

          • Natrép dit :

            Je rejoins totalement ovni92, et j’ajoute que vous assénez sans prouver le moindre début de quoi que ce soit (« Vous savez très bien […] ») ni définir un tant soit peu ce qui est l’objet du débat (« […] le fn est d’extrême droite. », « politique intégriste » pour laquelle vous renvoyez benoîtement à on ne sait trop quoi — un lien ou un titre d’ouvrage n’auraient pas fait de mal !).

            La vérité, c’est que le Front national mariniste est un parti qui est assez d’orientation « gauche IIIe République », disons, pour faire vite, souverainiste jacobin antilaxiste.

          • ovni92 dit :

            Merci Natrép pour votre soutien. Je regrette que Chnoupi ou Cher ne poursuivent pas le débat. Je ne comprends pas que les partisans de cette immigration massive ne puissent jamais justifier leur point de vue. J’ai peur qu’il y ait une part importante d’irrationnel, de religiosité dans leur position. Avec une catastrophe humanitaire à la clé.

      • Cyb dit :

        « Il y a d’autres issues que de voter extrême droite » et Marine le Pen n’est pas d’extrême droite comme vous le dites; Je l’a trouve d’ailleurs bien tempérée face à cette immigration massive africaine !!! un peu plus de rigueur serait la bienvenue. Qu’en pense Hollande avec ses dizaines de milliers d’enseignants (islamiques ?) en plus

  6. CHER dit :

    trop de taxes
    trop de triches
    trop de fraudes
    trop d’élus

  7. Arturus dit :

    Le retour à l’équilibre et à la croissance ne peut se faire via de nouvelles hausses d’impôts. Les dépenses publiques, à plus de 56% du PIB, sont déjà parmi les plus élevées du monde. Seule une baisse de ces dépenses publiques pourrait booster notre économie et libérer la croissance.

    • ovni92 dit :

      Tout à fait d’accord avec vous. Il faudrait aussi réduire cette immigration qui nous submerge et qui nous ruine. Le record des visas longue durée a été battu en 2010 avec plus de 200 000 visas accordés. C’est insensé alors qu’il y a tant de chômage, sans parler du chômage camouflé comme ces jeunes que l’on laisse poursuivre des études stériles alors qu’ils devraient travailler.
      La Grèce n’est que la caricature de la France avec sa fonction publique pléthorique, sa retraite à 50 ans avec 95% du salaire antérieur pour 700 professions dont les coiffeurs, les animateurs télé ….. Seule différence avec la France : les impôts qui semblent bien légers alors que nous sommes pillés par un état prédateur.

  8. CHER dit :

    Je ne suis pas d’accord avec le message precedent concernant l’immigration : ceux qui participent à la vie de la cité en travaillant, payant leurs impôts et taxes d’habitation sont des citoyens comme les autres. Connaissez vous le montant du timbre fiscal que doivent payer chaque immigré à chaque renouvellement de carte de sejour et toutes les tracasseries administratives et autres qu’ils subissent ?

    • ovni92 dit :

      Vous parlez des immigrés qui travaillent et il n’est pas question pour moi de m’en prendre à eux. Mais d’abord combien sont-ils ces travailleurs en proportion de la population immigrée ? Une étude du Haut conseil à l’intégration de la fin des années 90 avait montré que seuls 5,5% des personnes naturalisées en 1996 avaient un contrat de travail. En d’autres termes, nous voyons arriver près de 20 personnes pour une seule qui travaille. Il en résulte un coût faramineux pour la collectivité que différentes études estiment entre 30 et 80 milliards € par an, l’incertitude élevée étant due aux difficultés d’obtention de données fiables en raison du black-out exercé par le pouvoir politique.

      D’autre part, comment se fait-il que l’on nous affirme que nous manquons de main d’oeuvre alors que par ailleurs on a diminué l’âge de la retraite et la durée hebdomadaire du travail et que l’on maintienne des jeunes sur les bancs de l’école où ils perdent leur temps en menant des études stériles ? Ce n’est pas très logique ! Cela a un coût très élevé pour la collectivité et c’est moralement inadmissible de faire venir des populations étrangères pour faire le travail qu’une partie capricieuse de la population refuse de faire. Il faut dire pour les excuser qu’il est parfois plus profitable de ne rien faire que de travailler.

      Donc pour baisser les dépenses publiques comme vous le souhaitez à juste titre, il faut aussi arrêter de faire venir en masse des populations dont nous n’avons pas besoin et qui pèsent très lourdement sur les dépenses publiques (logement social, écoles, santé …) sans parler des problèmes d’ordre public et d’identité.

  9. Tom de vendée dit :

    Faire des économies, vous savez celles dont on ne parle jamais!!
    – regroupement des 36000 communes de France
    – suppression des départements – ne conserver que la région
    – supprimer les 5 années de salaires octroyés par le Sieur Debré en faveur des élus qui vont se faire  »cirer » prochainement
    – obliger les élus de tous bords de produire des factures de leurs dépenses réelles.
    – suppression des subventions à la SNCF
    – ramener à 80% les émoluments des députés, ministres, secrétaires d’Etat et les obliger à produire les pièces de leurs dépenses
    – supprimer 30% des fonctionnaires (fonction publique pléthorique). Nos voisins à population égale sont déjà en dessous de nos effectifs.
    En somme ce sont les petits ruisseaux qui font de grosses rivières. De cette façon, le pauvre citoyen que nous sommes retrouvera un peu d’accalmie dans toutes ces taxes et impôts qui le frappe.

    • Chnoupi dit :

      Tout juste, Tom de Vendée.
      Vos deux premières propositions sont en cours pour répondre à des exigences de l’Europe : regroupement de communes en « communautés des communes » et mise en valeur des régions pour réduire puis supprimer les départements.

      • ovni92 dit :

        Et pendant ce temps, les fonctionnaires européens continueront a vivre avec des salaires mirobolants, exonérés d’impôts, à faire leurs courses dans les supermarchés détaxés comme au Conseil de l’Europe … et à pondre des directives pour emm… les Européens. Cette bureaucratie n’a rien à envier à la bureaucratie française et coûte aussi cher ! Et puis j’ai peur que ces regroupements ne conduisent pas à une rédution de personnel et se résument à simplement changer de bureau. A titre informatif, il y a 90 fonctionnaires pour 1 000 habitants en France et 50 en Allemagne !

        Ne faudrait-il pas voir en priorité du côté monnaie unique qui nous ruine ? Cette monnaie est une pure ineptie et était vouée à l’échec dès sa mise en service. Comment avoir cru que l’on pouvait imposer une même monnaie à des pays qui ont des économies si différentes, avec des taux d’inflation différents ? Comment a-t-on pu admettre la Grèce ? Il faut être nul en économie pour y avoir cru ou être pervers ! En 2009 et 2010, le déficit public français était proche de 150 milliards € chaque année, 100 milliards cette année. Cela pour maintenir une monnaie condamnée. Cette Europe supranationale est vraiment une folie.

        • Cyb dit :

          +1000 !!!!!!!!!!!

          ps : bon à savoir –> Il y a 618 384 élus en France, soit un élu pour 104 habitants ! Dans d’autres pays, comme l’Allemagne ou les États-Unis, ce taux de représentation est beaucoup plus faible.

          Les élus français bénéficient en outre d’avantages substantiels liés à leurs fonctions, notamment un régime spécial de retraite et le cumul des indemnités en cas de cumul des mandats.

          Les parlementaires touchent de plus des indemnités représentatives de frais de mandat et des fonds pour leurs collaborateurs, dont l’utilisation est très peu transparente.
          A l’heure où l’État cherche à réaliser des économies, une diminution du nombre d’élus ainsi qu’une réforme de leurs statuts sont plus que nécessaires.

          Trois réformes s’imposent de toute urgence :

          Diminuer le nombre d’élus, en commençant par une réduction d’un tiers du nombre de députés et de sénateurs ;
          Supprimer le cumul des rémunérations en cas de cumul des mandats ;
          Durcir les sanctions en cas de comportement délictueux d’un élu dans le cadre de ses fonctions.

        • ovni92 dit :

          Je suis d’accord avec vous, Cyb, mais il est peu probable que l’on trouve plus de quelques milliards par an de cette façon. Alors que pour cette seule année 2011, le déficit va être d’au moins 100 milliards. C’est bien pour cela que le récent plan d’austérité, qui consiste principalement à nous assomer encore un peu plus par les impôts, est une plaisanterie car il est prévu de rapporter 7 ou 8 milliards alors que le déficit public est 15 fois plus élevé en 2011. Sans parler des années 2009 et 2010 pour lesquelles le déficit a été de l’ordre de 140 milliards chaque année. C’est de la pure folie ! Des économies draconiennes doivent être imposées.

          Et pendant ce temps, des rêveurs à courte vue, totalement irresponsables, hurlent si l’on touche à l’immigration alors qu’elle nous coûte des dizaines de milliards chaque année (40 milliards selon JP Gourévitch, 50 milliards d’après un ancien expert auprès du FMI, 71 milliards pour l’immigration du Tiers-monde d’après la Free World Academy). Sans parler des conséquences sur l’équilibre de notre société.

          En décourageant les personnes qui travaillent par des impôts insupportables et en encourageant la paresse, nul doute que le choc sera très violent. Il aura fallu 30 ans pour en prendre conscience. Combien de temps faudra-t-il pour remettre le pays sur pied ?

          • Cyb dit :

            Encore une fois, votre analyse est claire et objective. Que pensez vous de la taxe dite « taxe Tobin » ? ne serait-elle pas l’une des solutions ?
            Bien entendu il est urgent de fermer nos frontières à cette immigration massive et totalement incontrôlée, non choisie et non désirée.
            Mais ce ne sont que quelques mesurettes….

          • ovni92 dit :

            Bonsoir Cyb. Je ne pense pas que la limitation draconienne de l’immigration soit une mesurette. Parmi les 220 000 nouveaux arrivants pour 2010 et les nombreux clandestins, peu parmi eux sont en mesure d’assurer leur subsistance en France. Il faut donc les loger, soigner, construire des écoles, entretenir une armée d’assistantes sociales pour s’occuper d’eux, lutter contre la délinquance…. Quel est le coût supplémentaire provoqué par cette arrivée massive ?

            A titre d’exemple, il y a plus de 20 000 personnes en France qui n’ont jamais travaillé en France ni cotisé et qui ont droit à l’ASPA (près de 9 000 € d’allocation par mois). Un montant que beaucoup d’artisans, d’agriculteurs … n’ont pas pour leur retraite alors qu’ils ont travaillé dur toute leur vie. Il y a aussi toutes les nombreuses personnes logées à nos frais à l’hôtel (84€ par jour et par chambre près de chez moi).

            Une certaine préférence à l’emploi pour les chômeurs français et une politique de l’emploi plus sévère (comme l’avait fait l’Espagne) permettrait de diminuer le niveau de chômage et le coût correspondant de l’immigration.

          • ovni92 dit :

            Concernant la taxe Tobin, beaucoup d’économistes y voient une nouvelle occasion de ponctionner l’économie pour entretenir des milliers de fonctionnaires improductifs. Sans résultat sur la mauvaise spéculation. Même Tobin s’y oppose ! Les profs d’économie d’ATTAC feraient mieux d’encourager leurs élèves à produire des richesses plutôt qu’à trouver de nouvelles idées pour que le pays vive aux crochets des entreprises.

            La spéculation a bon dos. Ce n’est tout de même pas elle qui est à l’origine de la crise mondiale. C’est d’abord l’endettement massif typiquement socialiste des états. Il suffit de voir la Grèce et le laxisme impensable de la gestion du pays. Mais aussi la France ! Ensuite, la crise des subprimes est avant tout due à la folie des autorités américaines d’obliger les banques à accorder massivement des crédits immobiliers à des personnes insolvables, cela pour respecter les quotas ethniques. Les banques ont pris d’énormes risques parce qu’elles avaient la caution des organismes Freddy Mac et Fanny Mae. Aucun banquier sensé n’aurait accordé ces crédits sans ce filet étatique. C’est là encore du socialisme pur jus et on voit où cela mène le monde.

            J’ai parlé de l’immigration qu’il faudrait limiter au maximum mais il y a aussi d’autres causes de notre faillite. C’est le cas du secteur public pléthorique dont le coût des privilèges est insupportable pour notre économie. Il y a aussi les 35 heures qui coûtent environ 20 milliards € par an. Même l’ISF est une source de dette : s’il rapporte 4 milliards par an, il coûte au moins le double en pertes de recettes fiscales à cause de l’expatriation de nombreuses fortunes. Etc. !

  10. observer dit :

    Peut-on savoir votre vrai nom Ovni92 ?
    Je sens chez vous ce relent de racisme et d’intolérance qui est souvent propre aux immigrés (non maghrébins) style italien, polonais, espagnol ou portugais.
    Ceux qui ont eu la chance d’être accueillis par notre pays et dont nous avons eu grand besoin pour redresser la France d’après guerre mais qui ferment souvent la porte aux autres.
    Si ce n’est pas le cas, continuez quand même à voter FN !!! et surtout apprenez à distinguer la gauche de la droite et leurs extrêmes car vos théories sont hilarantes d’inconsistance.

    • Chnoupi dit :

      Laissez tomber, observer, ce personnage ne vaut pas la peine – mais lepen pour lui – de le considérer. On ne change pas l’esprit raciste, facho de ces gens là.

      • Cyb dit :

        Ahhhhhhhhhhh ! j’imagine que vous hébergez quelques familles d’immigrés. N’est-ce pas ?

      • ovni92 dit :

        Cyb, ils se gardent bien de prendre des familles chez eux. Les bobos vivent entre eux, dans leurs quartiers préservés comme le Marais (avec leurs voisins Lang et DSK) ou Montmartre (avec Besancenot) ou Neuilly. Ils ne se mélangent pas avec le bas-peuple dont ils ignorent tout. Les souffrances des habitants des zones de non-droit, ils s’en moquent éperdument. Un petit coup de pub de temps en temps pour se faire voir à la télé à l’occasion d’un squat évacué par la police et on rentre bien vite en taxi (c’est quoi le métro ?) dans le confort douillet de son splendide appartement. Les bobos moins riches se consolent en applaudissant aux singeries de ces parasites de la société qu’ils voient à la télé et en adoptant leur prêt-à-penser, faute de pouvoir penser par eux-mêmes. C’est pour cela qu’ils ne répondent jamais aux questions !

    • ovni92 dit :

      Non observer, ma famille vit en France depuis au moins 4 siècles d’après l’arbre généalogique qu’avait réalisé mon père, de son côté et du côté de ma mère. Mais en quoi cela change-t-il quelque chose ? Les immigrés d’origine européenne sont venus pour travailler, pas pour vivre aux crochets de la société, et ils ont les mêmes réactions que la plupart des Français lucides, ce qui n’est guère votre cas.

      Vous ne répondez pas à mes questions. Avec Chnoupi, vous préférez les insultes stupides du genre « relent de racisme et d’intolérance » ou « esprit raciste et facho ». Vous avez bien appris vos leçons de politiquement correct mais cela ne rend pas forcément intelligent. En fait vous n’avez rien à répondre parce que vous êtes formatés. Et les insultes remplacent chez vous la réflexion.

      En quoi est-il nécessaire d’ouvrir la porte à des personnes qui viennent ici uniquement parce que la soupe est meilleure que dans leur pays d’origine et alors que nous n’avons plus de travail depuis longtemps ? Pourquoi laisser venir chez nous des populations qui veulent nous imposer leurs traditions arriérées et qui ne cessent de geindre parce que l’on ne fait jamais assez pour elles ? Répondez donc à ces questions au lieu de m’insulter ! Les immigrés européens ont travaillé, ont cherché à s’assimiler, ce qui était plus facile parce que la civilisation européenne est une réalité. Il n’en est pas de même pour l’immigration massive d’origine africaine et plus spécialement musulmane.

      Un sondage du CSA (n° 600722 d’août 2006) montre qu’un tiers des musulmans vivant en France ne sont pas opposés à la lapidation des femmes adultères. Un autre sondage du CSA (n° 800679 d’août 2008) montre qu’il n’y a que 38% des musulmans vivant en France qui se prononcent pour que la charia ne s’applique pas dans un pays non musulman. Est-ce compatible avec notre société ?

      En bref, et je le répète, pourquoi des personnes bien-pensantes comme vous ne répondent jamais à ces questions élémentaires ? Vous osez parler d’inconsistance mais savez-vous au moins ce que veut dire ce mot ?!!!

    • Cyb dit :

      Racisme et intolérance ? diantre !!! je dirais plutôt lucidité et une vision lucide d’un avenir bien incertain. Plus qu’incertain d’ailleurs, puisque nous sommes au fond du gouffre.
      Je suis d’ailleurs toujours étonné que ceux, ou celles, qui aiment tant les immigrés, n’en prennent pas quelques familles chez eux. Est-ce votre cas ?

  11. GOJOSSO dit :

    Par qui le fn est-il classé à l’extrême droite? par les partisans des autres partis et les médias à eux inféodés. Ils se sucrent tellement voir http://onsesucre.blogspot.com, que pour garder leurs privilèges financiers c’est en effet la meilleure solution. En fait ce sont la quasi totalité des autres partis qui sont des extrémistes qui étouffent la démocratie. Un seul exemple les « parrainages » pour éviter les candidatures fantaisistes. Ce n’est nullement le cas puisque cela n’évite pas les candidatures fantaisistes d’Hollande et de Sarkozy mais permet de bloquer les candidatures de gens compétents.
    Il y en a marre de ces privilégiés, de cette fausse élite (z-énar’ques, X, mines, financiers, héritiers etc..) qui ont des emplois réservés et qui ne les acquierent pas au mérite en concourant avec leur pairs des universités.Les rares endroits où ils sont obligés de concourir ils sont toujours devancés par les universitaires. Leur seule excuse fallacieuse est de dire qu’ils n’ont pas le profil.

Laisser un commentaire sur Toutes les taxes de Sarkozy