Un sénateur cumulard qui coûte cher

Et si le débat autour du cumul des mandats, particulièrement brûlant au PS, n’était que l’arbre qui cache cette forêt: le cumul des fonctions ? Avec leur cohorte de réunion, colloques et conseils d’administration.

Un sénateur cumulard qui coûte cherReprésentatif, le cas – extrême, il est vrai – du sénateur socialiste Yves Rome, élu depuis septembre 2011 au Palais du Luxembourg:

– Sénateur de l’ Oise.

– Membre du groupe socialiste et apparentés du .

– Membre de la commission de l’ Economie, du Développement durable et de l’ Aménagement du territoire au Sénat.

– Membre de la Commission sénatoriale pour le contrôle de l’application des devis.

– Membre du groupe d’études Communications électroniques et Poste.

– Membre du groupe d’études Médias et Nouvelles Technologies.

– Président du Groupe d’amitiés France-République tchèque.

Hormis ces 7 fonctions occupées au titre de la Haute Assemblée, Rome a tenu à rester un élu local. Voici la liste des fonctions remplies dans son département:

– Président du conseil général de l’ Oise.

– Premier adjoint au maire de Bailleul-sur-Thérain.

– Président de la communauté des communes rurales du Beauvaisis.

– Président du syndicat mixte de l’ aéroport de Beauvais-Tillé.

– Président de l’ Union départementale des élus socialistes et républicains.

– Président du conseil d’administration du Service départemental d’incendie et de secours de l’ Oise.

– Président de l’ Etablissement public foncier de l’ Oise.

-Le sénateur Rome, qui doit disposer encore de temps libre, siège également dans des instances nationales comme:

– Membre du bureau de l’ Association des départements de France.

– Président de la conférence nationale des services d’incendie et de secours.

– Président de l’ Association des villes et collectivités pour les communications électroniques et l’audiovisuel.

Soit 17 fonctions à lui seul. Certes, la rémunération d’ Yves Rome ne peut dépasser la somme de 8 272 euros, fixée par la loi. En revanche, ce plafonnement ne tient pas compte des avantages matériels liés à ces fonctions. Mais un tel esprit de sacrifice au services des intérêts nationaux mérite bien d’être récompensé.

source: le canard enchainé

Partagez:

Voir aussi

Étiquettes :

6 Commentaires sur “Un sénateur cumulard qui coûte cher”

  1. atila2 dit :

    Super Cumulard on devrait l’appeler. Pathétique..

  2. cher dit :

    C’est vraiment l’homme orchestre !!! Comment cet élu peut-il tenir toutes ses fonctions en partant du principe qu’une semaine travaillée dure 35 heures ?
    La fraternité et la solidarité et le partage sont des vocables qu’il ne connait pas.

  3. TRIVIDIC dit :

    La moralité de l’affaire : au regard du nombre de fonctions de cet individu…. il bulle et surtout encaisse les très généreuses indemnités liées à toutes ces fonctions.

    Nos politiques ? de véritables parasites pour la société

  4. Tvnet citoyenne dit :

    toutes les mandats mènent…à Rome

  5. patrick dit :

    Je suis totalement contre le cumul des mandats, mai je pense qu’il ne faut pas tout mélanger non plus

    17 fonctions, ce n’est pas 17 mandats…
    président d’association et membre d’association, ce sont des fonctions à ne pas comptabiliser
    quant aux fonctions liées au sénatorial, ce ne sont pas non plus des mandats… mais là aussi il y a du ménage à faire… bon nombre de commissions inutiles et rémunérées…

    aussi,, ici, je ne compte que …… 7 mandats … ce qui fait 5 ou 6 de trop

    un député (mono mandat) disait hier à la radio,qu’il était seulement député et qu’il travaille 7j sur 7, et 10h à 12h par jour…. (un seul mandat mais bien loin des 35 heures !!)

  6. REVOLUTION dit :

    taxer les cumulards et les parasites